Un leader religieux affirme que le Covid-19 est causé par le mariage gay puis attrape le virus

Un leader religieux affirme que le Covid-19 est causé par le mariage gay puis attrape le virus

Il s'appelle Mykhailo Antonovytch Denysenko et se fait appeler Philarète de Kiev. Âgé de 91 ans, il est le chef de l'Eglise orthodoxe de Kiev. Ce qui fait de lui une des figures religieuses les plus importantes d'Ukraine, avec une communauté d'environ 15 millions de fidèles.

Hier, la presse ukrainienne a annoncé qu'il avait été hospitalisé après avoir attrapé le Covid-19. Un virus que le Philarète avait qualifié de "châtiment divin pour les péchés de l'homme et de toute l'humanité. Mais surtout pour le mariage gay".

Pas question de s'excuser

Face à la violence de ces propos, Insight, un représentant du mouvement LGBT+ en Ukraine, avait décidé d'attaquer l'homme religieux en justice. "Notre but est de montrer qu'il n'y a plus de place pour ce type de discours en Ukraine", avait expliqué à l'époque Olena Shevchenko, la dirigeante d'Insight.

Mais le Philarète de Kiev avait refusé de s'excuser, en invoquant sa liberté d'expression. "En tant que chef de l'église et en tant qu'homme, le Patriarche a la liberté d'exprimer ses opinions, qui sont basées sur la moralité", avait rétorqué son service de presse.