Un gratte-ciel en bois de 350 m de haut sera construit au Japon

Un gratte-ciel en bois de 350 m de haut sera construit au Japon

Le 8 février dernier, l'entreprise japonaise Sumitomo Forestry a présenté un ambitieux projet baptisé W350. Il s'agit d'un gratte-ciel en bois de 350 mètres de haut dont la construction est prévue pour être terminée en 2041, année lors de laquelle l'entreprise nippone fêtera son 350e anniversaire.

 

Des forêts dans la ville

Les architectes ont imaginé une structure hybride mêlant acier et bois dans laquelle 90 % des matériaux utilisés seront en bois. « L'objectif est de créer des villes respectueuses de l'environnement qui deviendraient des forêts grâce à l'utilisation accrue du bois dans la construction de gratte-ciels », explique Sumitomo Forestry dans un communiqué.

 

Un projet à 4,5 milliards d'euros

Cette tour de 350 m sera construite à Tokyo, dans le quartier de Marunouchi, entre la gare principale de la capitale et le palais impérial. Elle comportera 70 étages de 6.500 m² et accueillera des magasins, des bureaux, des hôtels et des habitations. Le coût du projet est estimé à 600 milliards de yen, soit environ 4,5 milliards d'euros.

Lorsque ce bâtiment sera terminé, en 2041, il devrait devenir le plus haut gratte-ciel en bois du monde.

 

 

Ph. Sumitomo Forestry