Un étudiant de 18 ans crée un soutien-gorge capable de détecter le cancer du sein

Un étudiant de 18 ans crée un soutien-gorge capable de détecter le cancer du sein

Depuis quelques mois, Julián Ríos Cantú accumule les récompenses. En mars dernier, ce jeune étudiant mexicain a remporté le prix Everis dans son pays natal. Plus récemment, le 29 avril dernier, c'est de l'autre côté de l'Atlantique qu'il a été récompensé en remportant le premier prix des Global Student Entrepreneur Awards, en Allemagne.

200 capteurs sensoriels

Il faut dire que l'invention de ce jeune mexicain pourrait révolutionner le dépistage du cancer du sein. Avec trois autres étudiants, il a inventé Eva, un soutien-gorge qui, grâce à 200 capteurs sensoriels, peut détecter le cancer du sein.

Porté une fois par semaine durant environ 60 minutes, ce sous-vêtement récolte un tas de données comme les variations de température, de couleur et de texture. Toutes ces données sont transmises par Bluetooth à une application dédiée qui va les analyser.

Un moyen supplémentaire de dépistage

L'étudiant estime que son dispositif n'est pas destiné à remplacer la mammographie. Il faut davantage le considérer comme un moyen supplémentaire de dépister ce cancer qui tue plus de 500.000 femmes chaque année dans le monde.

Pour l'instant, Eva est toujours au stade du prototype. Mais avec l'argent des nombreuses récompenses qu'ils viennent de recevoir, les étudiants mexicains ne comptent pas s'arrêter là et vont continuer à perfectionner leur projet.

https://www.youtube.com/watch?v=jM5-xGsW4N8