Un couple de Français risque la prison pour avoir volé du sable en Sardaigne

Un couple de Français risque la prison pour avoir volé du sable en Sardaigne

L'article L321-8 du Code de l'environnement réglemente la collecte de sable ou de coquillages. Pour ce type d'infraction, les amendes peuvent grimper jusqu'à 1.500 euros. La loi précise que « les extractions de matériaux sont limitées ou interdites lorsqu'elles risquent de compromettre directement ou indirectement l'intégrité des plages, dunes littorales, falaises, marais ».

Voyageant cet été sur l'île italienne, ils ont voulu repartir avec pas moins de 40 kilos de sables dans leur coffre. Malheureusement pour eux, c'est considéré comme punissable par la loi depuis le 1er août 2017, rapporte HLN. En effet, comme les cailloux et les coquillages, le sable de Sardaigne est classé au patrimoine naturel de l'UNESCO.

https://twitter.com/_DAGOSPIA_/status/1162676635876941827

Les locaux à bout

C'est au moment de prendre le ferry que la douane a constaté 14 bouteilles en plastiques remplies de sable venant de la plage de Chia. Le couple, qui a tenté tant bien que mal d'expliquer qu'il ne s'agissait que d'un souvenir de vacances, risque une peine d'un à six ans de prison, en plus des amendes.

La Sardaigne tente depuis quelques années  de régler ses problèmes de vols de "souvenirs naturels" comme le sable, les galets ou encore les coquillages. Un véritable commerce illégal existe d'ailleurs sur Internet. Les locaux dénoncent ce phénomène sur les réseaux sociaux et souhaitent plus de contrôles, ainsi qu'un durcissement des sanctions.