Un container pour faciliter les visites en home pendant le confinement

Un container pour faciliter les visites en home pendant le confinement

Des semaines sans voir ses proches hébergés en home, cela peut être difficile à gérer, tant pour les résidents, confrontés à la solitude, que pour les proches, qui peuvent se demander s'ils reverront un jour la personne. La situation pourrait encore durer plusieurs mois. Face à cette éventualité, tout le monde apprend à s'adapter. Un temps, les homes ont envisagé les visioconférences. Mais cela ne suffit pas pour remplacer les vrais contacts.

Un container de festival recyclé

Le CIPA Gréngewald a alors décidé de louer un container tout équipé. Il aurait dû servir pour loger des artistes lors des festivals cet été, mais est finalement libre du fait de l'annulation de la plupart des événements. «La société néerlandaise qui s'en occupe a remplacé la paroi qui partageait deux chambres par un plexiglas, il n'y pas d'interférence, les échanges de paroles sont relayés par un micro et chacun ressort ensuite de son côté », explique Patrick Reding, le directeur, à L'Essentiel. L'espace est évidemment désinfecté entre chaque visite.

Les premiers retours sont majoritairement positifs. Si le confinement reste de rigueur, cette solution pourrait inspirer d'autres structures qui devront bien trouver un moyen de maintenir le lien social de leurs résidents. Ailleurs, des hôpitaux ont déjà fait appel à des plateformes élévatrices afin de permettre à des familles d'entrer en contact avec des proches reclus dans les étages de certains hôpitaux.