Un chercheur crée un patch au bacon pour arrêter la viande

Un chercheur crée un patch au bacon pour arrêter la viande

À l'image des fumeurs qui utilisent un patch à la nicotine pour ne pas ressentir de manque lorsqu'ils arrêtent, un scientifique britannique, professeur de psychologie expérimentale à l'université d'Oxford, a créé un patch au bacon, afin de combler le manque de viande chez les végétariens qui se découvrent.

Cette idée de Charles Spence, qu'il a sobrement appelée "Meat Patches", a été testée cette semaine à Reading, Liverpool et Leeds. Le produit a été conçu en collaboration avec "Strong Roots", une entreprise spécialisée dans la nourriture végétale. Ainsi, il suffit de frotter le patch lorsqu'une envie de viande vient à l'utilisateur pour qu'une odeur de bacon en émane, calmant ainsi toute pulsion carnivore.

https://www.instagram.com/p/B7vljszjpNH/

Une étude à l'origine du produit

D'après le chercheur, le placebo olfactif est suffisant pour passer outre le manque. Cette idée lui serait venue à la lecture d'une étude, qui affirmait qu'entre la viande, la cigarette, et l'alcool, c'est la viande qui était la plus difficile à éliminer de son quotidien. En effet, 56% des personnes qui tentent d'arrêter la viande, échouent après quatre à cinq semaines.

On est encore bien loin d'une commercialisation chez nous, puisque ces patches ne sont qu'à la phase de test au Royaume-Uni pour le moment.