Un Belge retrouvé mort dans sa chambre d'hôtel en Inde

Un Belge retrouvé mort dans sa chambre d'hôtel en Inde

Ce sont les médias locaux qui rapportent l'information : GV, un Belge de 58 ans qui se trouvait en Inde pour le travail, a été retrouvé mort dans sa chambre d'hôtel. C'est son épouse qui a alerté le personnel de l'établissement dimanche dernier lorsque son mari n'a pas répondu à ses nombreux appels.

Lorsqu'un employé s'est rendu dans la chambre de l'intéressé, il a retrouvé le Belge inanimé, comme le relaient nos confrères de Sudinfo. À l'arrivée des secours, il n'y avait malheureusement plus rien à faire pour GV. La police a expliqué, sur base d'une autopsie, que le quinquagénaire était mort seul dans sa chambre des « suites d'une complication liée au Covid ».

GV se trouvait en Inde depuis le mois de février et séjournait dans un hôtel de Vishakhapatnam. Il aurait contracté le coronavirus quelques jours auparavant et était en quarantaine dans sa chambre d'hôtel depuis le 20 avril dernier, soit une semaine avant son décès.

Une situation tragique en Inde

Au total, 201.187 personnes ont succombé à l'épidémie en Inde, et 3.293 sur ces dernières 24 heures, selon le ministère de la Santé, même si de nombreux experts estiment que le véritable bilan est plus élevé. L'Inde a enregistré un total de 18 millions de contaminations, avec 360.000 nouveaux cas recensés sur les dernières 24 heures. Près de six millions de nouveaux cas se sont ajoutés sur ce seul mois d'avril.

L'explosion du nombre de cas, imputée notamment à un variant du virus et à des rassemblements politiques et religieux de grande ampleur, a submergé les hôpitaux, qui manquent cruellement de lits, de médicaments et d'oxygène. La crise est particulièrement grave à New Delhi, où des personnes à bout de souffle meurent aux portes des hôpitaux bondés.