Un Australien tué par un serpent d'1,4 mètre de long

Un Australien tué par un serpent d'1,4 mètre de long

Winston William Fish était un éleveur de moutons de Tasmanie. Le 28 janvier dernier, il a été mordu à plusieurs reprises par un serpent tigre d'1,4 mètres de long. C'est son chien, qui est rentré chez lui sans son propriétaire, qui a suscité l'inquiétude dans le voisinage. La première personne arrivée sur le lieu de l'attaque a découvert le septuagénaire, toujours conscient, tenant de ses deux mains la tête du serpent. L'animal était toujours enroulé autour de son bras.

Un voisin a finalement coupé la tête du serpent pour libérer le pauvre M. Fish qui était "dans un mauvais état". Une de ses mains était notamment devenue noire. Une équipe médicale a alors héliporté l'éleveur de moutons dans un hôpital de la région. Il y a perdu la vie deux jours plus tard, soit le 30 janvier. Selon un rapport de la médecin légiste publié cette semaine, le venin du serpent a provoqué l'arrêt de plusieurs organes vitaux de M. Fish et donc son décès.

La médecin légiste a par contre été incapable de reconstituer les circonstances exactes de l'attaque. Selon elle, le décès de M. Fish est surprenant car il s'agit seulement du troisième habitant de Tasmanie à mourir de la morsure d'un serpent depuis 1948, malgré plusieurs incidents recensés chaque année.