Un agriculteur belge décale la frontière française pour agrandir son champ

Un agriculteur belge décale la frontière française pour agrandir son champ

Voilà plus de de deux siècles que la frontière entre la France et la Belgique n'avait pas bougé d'un iota. Depuis la signature du Traité de Courtrai, en 1820, elle est délimitée par des bornes en pierre.  La semaine dernière, trois passionnés d'histoire ont remarqué que l'une de ces bornes, entre les villages de Bousignies-sur-Roc (France) et d'Erquelinnes (Belgique), avait bougé, relate la Voix du Nord.

« Le propriétaire des lieux nous a expliqué qu'elle avait été déplacée sur plus de deux mètres par le propriétaire belge du champ voisin, certainement pour agrandir son terrain », raconte l'un de ces férus de patrimoine local. L'agriculteur aurait ensuite déplacé sa clôture, en la posant sur des arbres du bois de Bousignies.

Pas d'incident diplomatique

En déplaçant la borne frontière, l'homme n'a pas uniquement agrandi son champ. Il a également augmenté la superficie du territoire belge de 2m, au détriment de la France.

D'un côté de la frontière comme de l'autre, on prend cette histoire avec le sourire. Inutile de déclarer un incident diplomatique, assurent les élus locaux.

Néanmoins, l'exploitant a été sommé par le bourgmestre de remettre cette borne en place au plus vite. S'il n'obtempérait pas, les ministres des Affaires Etrangères interviendraient alors dans l'affaire…

Lire aussi : Étonnant mariage à la frontière entre la Suède et la Norvège