Trois naufragés survivent dix jours en mer en mangeant du poisson cru

Trois naufragés survivent dix jours en mer en mangeant du poisson cru

Ne proposez pas de sushis à Tommy Lam Wai Yin. Ce citoyen de Hong Kong vient de survivre avec deux touristes espagnols et une stagiaire malaisienne, à dix jours de dérive en mer en mangeant du poisson cru.

Le 2 mai dernier, Lam, propriétaire d'un petit complexe hôtelier, et sa stagiaire Armilla Alihassan, ont emmené les Espagnols David Hernandes Gasulla et Martha Miquel pour une tournée vers les îles et récifs coralliens aux larges de l'Etat malaisien de Sabah, situé sur l'île de Bornéo, raconte-t-il.

"Seuls au monde"

Mais des vagues aussi puissantes que soudaines ont renversé leurs bateaux motorisés. Les naufragés ont perdu du même coup leur réserve d'eau potable et leurs torches. Sans nourriture et privés de téléphones portables opérationnels, ils s'accrochent à la vie dans un scénario rappelant le film hollywoodien «Seul au monde» avec Tom Hanks.

Les naufragés parviennent à redresser leurs embarcations et survivent en se nourrissant d'excodets crus -ces poissons volants des tropiques- qui atterrissent dans leur bateau, raconte Lam, âgé de 44 ans, joint au téléphone depuis Kota Kinabalu, la capitale de l'Etat malaisien de Sabah.

Après dix jours de dérive, ils ont été secourus par un chalutier vietnamien qui s'était aventuré illégalement dans les eaux malaisiennes, puis remis vendredi aux autorités locales.