Test de Twin Mirror : Le nouveau jeu des développeurs de Life is Strange

Test de Twin Mirror : Le nouveau jeu des développeurs de Life is Strange

Twin Mirror, qu'est-ce que c'est ?

Jamais Sam Higgs n'aurait pensé revoir un jour Basswood, sa ville natale, mais la mort tragique de son meilleur ami l'oblige à y revenir pour lui rendre un dernier hommage. Il devient vite évident que cette petite ville de Virginie-Occidentale renferme de sombres secrets.

Ancien journaliste d'investigation, Sam devra recourir à son esprit hors du commun pour lever le voile sur les mystères planant sur la ville et ses habitants. Confronté à son passé, il sera tiraillé entre sa quête de vérité et son désir de renouer avec ses proches. Alors que Sam doute de tout le monde et de lui-même, à qui pourra-t-il accorder sa confiance ?

 

Nos impressions

Dès le début, on reconnait immédiatement la patte et la marque de fabrique de Dontnod. Le studio emmène, à nouveau, les joueurs dans une petite ville de l'Amérique profonde et livre une histoire mêlant poésie et mélancolie, le tout saupoudré d'un peu du surnaturel. Twin Mirror est plus que jamais un jeu narratif, proche d'un ‘walking simulator' (un simulateur de marche, en français) dans lequel le joueur est invité à faire des choix, parfois cornéliens, qui influencent (un peu) le déroulement du scénario.

Même si Twin Mirror se distingue de Life is Strange en se positionnant comme un polar psychologique, la recette est désormais connue et force est de constater qu'elle commence à s'essouffler. La magie opère un peu moins bien qu'avec les deux magnifiques saisons de Life is Strange et même que Tell Me Why, qui était déjà un cran en-dessous. L'enquête est plutôt sympa à suivre mais nous n'avons pas ressenti ce petit supplément d'âme qui nous avait fait vibrer dans les précédents jeux du studio. La bande-son qui contribuait à l'immersion et à la magie des précédents opus est également nettement moins marquante. Enfin, la réalisation est loin d'être parfaite. Nous avons joué à Twin Mirror sur la nouvelle Xbox Series X et nous avons constaté que beaucoup d'éléments du décor « popaient » soudainement et que les textures qui ont un fâcheuse tendance à « clignoter » beaucoup. De plus, la synchronisation labiale est loin d'être convaincante.

 

Notre verdict

Avec Twin Mirror, Dontnod abandonne le format épisodique et livre une aventure qui se boucle en environ 5 heures. Est-ce que ce que cette durée de vie relativement courte mérite 30 € ? On vous laisse maître de ce choix. Sachez néanmoins que Twin Mirror reprend la recette désormais connue des jeux du studio français mais qu'il ne dégage pas le charme et l'émotion des précédents titres du studio. Ce n'est pas un mauvais jeu, on passe même plutôt un bon moment, mais c'est un titre qui s'oublie rapidement une fois qu'il est terminé. 3/5

Découvrez la bande-annonce de lancement :

https://www.youtube.com/watch?v=u2Y-xf0pezI&ab_channel=PlayStationFrance