Test : Circle with Disney, un boitier qui contrôle le surf de vos enfants

Test : Circle with Disney, un boitier qui contrôle le surf de vos enfants

Depuis quelques années, les smartphones et les tablettes ont envahi les foyers. Résultat: en dix ans, le temps quotidien passé devant des écrans a augmenté d'environ 50%. Ce phénomène touche toutes les générations, les adultes mais aussi les enfants. Chez ces derniers, la surexposition aux écrans peut entraîner une baisse de l'activité physique et une dégradation de la qualité du sommeil. Sans compter le contenu choquant, violent ou sexuel auquel les enfants peuvent avoir accès en surfant sur Internet.

Ph. T. Wallemacq

Les promesses

Pour permettre aux parents de mieux contrôler le temps passer par leurs enfants sur Internet ainsi que l'utilisation qu'ils en font, Disney a lancé Circle, un boîtier intelligent. Une fois connecté au modem de la maison, ce module au design épuré et élégant permet aux parents de gérer, via une application, tous les appareils connectés au réseau Wi-Fi du foyer (smartphones, tablettes, ordinateurs ou encore consoles de jeux). Fini d'être obligé d'aller retirer la prise du modem pour couper Internet. En un clic, il est par exemple possible de mettre Internet sur pause, de définir une limite quotidienne de surf ou de programmer un «temps de coucher» pour chaque appareil.

C'est loin d'être la seule fonctionnalité de Circle. En plus de contrôler le temps passé par les enfants sur Internet, Circle permet aussi de surveiller le contenu qu'ils visitent. Après avoir créé un profil et l'avoir classé dans l'une des quatre catégories (maternelle, enfant, adolescent, adulte), il est possible d'activer le blocage de publicité, la recherche sûre sur Google, une version limitée de YouTube ou encore de choisir de bloquer certaines applications. Plus globalement, il est possible d'analyser chaque site visité par l'utilisateur, le temps passé dessus et de le bloquer si nécessaire.

Dans la pratique

Pour tester Circle, nous l'avons installé dans une famille avec deux enfants de cinq et neuf ans. Le début de l'installation est plutôt simple mais on regrettera l'absence d'un mode d'emploi complet dans la boîte. En effet, pour avoir toutes les explications sur la configuration et sur les fonctionnalités de Circle, il vous faudra télécharger un mode d'emploi numérique (en anglais). Toute la configuration se fait via l'application à télécharger et à installer gratuitement sur un smartphone Android ou iOS. Une fois le boîtier connecté au modem (via un câble réseau ou en Wi-Fi), il disparaît de la liste des réseaux disponibles, ce qui empêche d'autres utilisateurs de configurer l'appareil. Circle dispose aussi d'une batterie. Si un enfant débranche la prise, le boîtier continuera de fonctionner.

Tout le contrôle du réseau se fait via l'application Circle. Il est possible de créer un profil pour chaque utilisateur du foyer et de lui associer un ou plusieurs appareils. Lors de notre test, Circle a détecté huit appareils connectés au réseau de la maison, dont plusieurs smartphones, une tablette et une imprimante. Malheureusement, quatre appareils s'affichaient avec la même dénomination, à savoir Samsung Device. Il a donc fallu aller vérifier l'adresse MAC des appareils afin de détecter ceux qui étaient utilisés par les enfants.

Une fois que les profils sont créés et que les appareils sont associés, on découvre un outil puissant, très complet, et simple d'utilisation. Circle intègre également un système de récompenses. Il est ainsi possible d'offrir des «cadeaux» aux enfants comme une heure de coucher plus tardive ou d'augmenter la limite d'utilisation quotidienne. Par contre, Circle ne permet de contrôler que les appareils connectés au réseau Wi-Fi local. Pour contrôler un appareil qui surfe sur Internet en 3G/4G, il faut souscrire à Circle Go, un abonnement payant. Dommage.

Le verdict

Circle est une solution tout-en-un complète et rassurante pour les parents. Avec ce boîtier connecté et son application, ils peuvent facilement surveiller et contrôler le temps que passent leurs enfants sur Internet, le contenu auquel ils ont accès, mais aussi tout ce qu'il se passe sur leur réseau Wi-Fi. On regrettera un prix conseillé de 119 € relativement élevé, l'absence d'un mode d'emploi imprimé plus complet dans la boîte et une première configuration pas spécialement aisée pour les parents qui ne sont pas à l'aise avec les nouvelles technologies.

https://www.youtube.com/watch?v=K78qF9sP0zA