A Strasbourg, un homme condamné à quatre mois de prison ferme pour avoir mis une main aux fesses

A Strasbourg, un homme condamné à quatre mois de prison ferme pour avoir mis une main aux fesses

Un quinquagénaire a été condamné à quatre mois de prison ferme pour agression sexuelle sur une jeune femme de 19 ans. Le prévenu devra aussi verser 500 euros de dommages et intérêts à la partie civile. La longueur de son casier judiciaire a peut-être joué dans le poids de la décision du tribunal. Toujours est-il que la procureure du tribunal de Strasbourg a estimé être face à "un geste particulièrement dégradant, humiliant".

 

"Il m'a frappé la fesse droite"

Rue Kuhn à Strasbourg — Google street view

Le déroulé des faits remonte au jeudi 24 août à 19h. La jeune victime, qui se promenait sur la rue Khun, proche de la gare de Strasbourg, a remarqué un homme adulte qui la fixait des yeux et s'approchait d'elle. Selon elle, son agresseur lui a murmuré des paroles incompréhensibles. "?En passant derrière moi, il m'a frappé la fesse droite", a-t-elle déclaré. La victime a ensuite interpellé le quinquagénaire et a menacé d'appeler la police. L'agresseur l'a alors supplié de ne pas le faire, tout en poursuivant son chemin, comme si de rien n'était. C'est un passant, témoin de la scène, qui a contacté la police qui a arrêté l'agresseur.

"Juste pour rigoler"

Selon la jeune femme, l'acte du prévenu était volontaire et "normal pour lui".  Pour se défendre, l'homme a mis son geste sur le compte de l'alcool.  "J'avais bu quatre verres juste avant. C'est vrai, j'ai fait une erreur. C'est la honte."

Mais la procureure entend par la suite une explication plus que maladroite : " C'est comme ça, juste pour rigoler ", s'est justifié le quinquagénaire. La magistrate comprend ce que la jeune femme a voulu éprouver: "La victime a l'impression que ces faits se sont banalisés et qu'ils pourraient se répéter", a-t-elle.