Stéphane Moreau, libéré sous conditions, sort de prison

Stéphane Moreau, libéré sous conditions, sort de prison

Stéphane Moreau avait bénéficié 15 jours plus tôt d'une décision de remise en liberté sous conditions ordonnée par la chambre du conseil de Liège. Mais l'ancien bourgmestre d'Ans et ancien administrateur de Nethys avait été maintenu en détention après l'appel formulé par le parquet de Liège.

Jeudi matin, Stéphane Moreau a comparu devant la chambre de mises en accusation. Malgré la demande du parquet qui insistait sur la nécessité de maintenir l'ex-homme fort de Nethys en prison, la chambre des mises en accusation a confirmé la décision de la chambre du conseil de Liège. Stéphane Moreau est donc remis en liberté sous conditions.

L'avocat confiant

Stéphane Moreau reste inculpé d'abus de biens sociaux et détournement par personne exerçant une fonction publique ainsi que de faux, d'usage de faux et d'escroquerie. Le dossier instruit par la justice liégeoise depuis décembre 2019 est constitué de huit cartons.

L'avocat de Stéphane Moreau le dit combatif dans la procédure actuelle. Il souligne l'extrême faiblesse des indices de culpabilité à charge de son client et conteste toute irrégularité dans le processus d'attribution des indemnités de rétention. «Il ne s'agit aucunement d'une association de malfaiteurs qui voulait toucher le jackpot! «, a-t-il souligné.

L'avocat indique aussi avoir eu connaissance des perquisitions réalisées chez Jean-Claude Marcourt. «Il faut s'attendre à connaître des devoirs ultérieurs», a-t-il indiqué à la sortie de la chambre des mises en accusation.

Lire aussi: Stéphane Moreau a fictivement renoncé à son célibat pour 440.000 €