Sorties BD: Le retour de Champignac, un western noir et une fable sur le hasard

Sorties BD: Le retour de Champignac, un western noir et une fable sur le hasard

Champignac est de retour

Début 2019, le duo Béka (Caroline Roque et Bertrand Escaich) offrait sa propre aventure au comte Pacôme de Champignac, bien connu des lecteurs de Spirou. Durant la Seconde Guerre mondiale, entre la Belgique et l'Angleterre, le premier tome, Enigma, emmenait les lecteurs dans un récit aussi surprenant qu'excellent en mêlant éléments historiques et fiction. Deux ans plus tard, la suite est enfin disponible. On retrouve le comte et sa chère Blair en mai 1941. Une nouvelle mission les attend. Cette fois, ils devront prendre la route de Berlin et croiseront notamment un certain Adolf H. Entre nostalgie, histoire et fiction, la sauce prend toujours aussi bien et cette nouvelle aventure est aussi rythmée et haletante que la première. À découvrir !

« Champignac – t.2 : Le patient A », de Béka et Etien, éditions Dupuis, 48 pages, 14,5 €

Lire aussi : Sorties BD: Trois histoires vraies, de New York à Fukushima, en passant par Hollywood

Un cow-boy qui déménage

Il n'a pas sa langue dans sa poche et n'a pas l'habitude de prendre des pincettes : voici Deadwood Dick. Noir et né esclave, il avait trois ans lorsque l'esclavage a été aboli. Mais comme il le dit si bien : « au Texas les noirs n'ont pas changé de peau à l'abolition ». En fuyant son lynchage, il fait la rencontre de Cullen, un ancien majordome qui deviendra son acolyte. Tous les deux vont réussir à se faire engager dans l'armée, l'armée des noirs. Entre légende et réalité, Deadwood Dick est inspiré de l'histoire vraie de Nat Love, un cowboy afro-américain mort en 1921. C'est rude, cru et violent mais aussi très original, notamment avec l'omniprésence et l'humour de « la voix » du narrateur – Dick lui-même – tout au long de l'aventure. Enfin à la fin du l'album, un supplément de 10 pages permet d'en apprendre un peu plus sur Nat Love et l'écrivain texan Joe R. Lansdale.

« Deadwood Dick – t.1 : Noir comme la nuit, rouge comme le sang », de Masiero et Mastantuono, éditions Paquet,  128 pages, 13,5 €

Lire aussi : Sorties BD: Un scribe désobéissant, un patient zéro et des secrets de famille

La beauté du hasard

« Comme par hasard » plonge le lecteur au début du siècle dernier, à Paris. On suit Victor, employé modèle à la société académique de comptabilité. Il aime les chiffres et l'ordre, et pour lui, le hasard n'existe pas. Du jour au lendemain, sa vie si bien rangée va être bouleversée lorsqu'il va trouver par terre une invitation pour assister à un ballet. Sans le savoir, en ramassant ce papier, il a laissé entrer le hasard dans sa vie, pour le meilleur et pour le pire. Ecrit et dessiné par Cyril Bonin, « Comme par hasard » est un album rempli de charme et de surprise. Il entraîne à la réflexion, il fait voyager et en bonus, il offre même une belle histoire d'amour. Une belle et envoûtante surprise !

« Comme par hasard », de Cyril Bonin, éditions Glénat, 104 pages, 18 €

Lire aussi : Sorties BD: De la philosophie, de l'Histoire et beaucoup de magie