Sorties BD: «Dessiner encore», «Chez toi» et «Les Chimères de Vénus»

Sorties BD: «Dessiner encore», «Chez toi» et «Les Chimères de Vénus»

Un témoignage fort, bouleversant et indispensable

« Des fois, ça va. Des fois, ça me submerge. C'est plus fort que moi. Je ne maîtrise plus… ». C'est avec ces mots que Coco revient, à travers un roman graphique de près de 350 pages, sur sa vie depuis « cette poignée de minutes qui a bouleversée sa vie ». Début 2015, Coco était dessinatrice de presse pour Charlie Hebdo. Le 7 janvier, elle assistait à la réunion de rédaction. En sortant fumer une cigarette, elle est tombée sur deux hommes cagoulés et lourdement armés, les frères Kouachi. Sous la menace, elle a fait le code pour ouvrir la porte de la rédaction de Charlie Hebdo aux terroristes. Six ans plus tard, dans « Dessiner Encore », Coco évoque ses souvenirs et ses anecdotes au sein de Charlie. Elle revient sur cette journée du 7 janvier 2015. Sur les quelques heures qui ont précédé le drame et dont elle se souvient du moindre détail, sur les jours et les semaines qui ont suivi, mais aussi et surtout, sur le combat qu'elle mène depuis pour (sur)vivre. Coco livre un album terriblement courageux et profondément touchant. C'est un témoignage fort, bouleversant et indispensable. Il permet de ne jamais oublier cette journée du 7 janvier 2015 et rend un bel hommage à l'esprit de Charlie et aux victimes de cet attentat islamiste. Merci pour ça Coco.

« Dessiner encore », de Coco, éditions Les Arènes BD, 345 pages, 28 €  

Lire aussi :BD: «Invincibles», «Trajectoire de femme» et «Un bébé si je peux»: trois nouveautés aux éditions Massot

Après « Le Château des étoiles », « Les Chimères de Vénus »

Depuis quelques années, Alex Alice fait voyager les lecteurs avec sa fabuleuse saga « Le Château des étoiles ». Ce printemps, c'est un nouveau voyage qui commence avec la sortie du premier volume des « Chimères de Vénus », un récit parallèle qui se déroule dans l'univers du « Château des étoiles ». Écrite par Alain Ayroles, le scénariste des « Indes Fourbes », et magnifiquement illustrée par Etienne Jung, cette nouvelle série propulse les lecteurs sur une planète encore sauvage et remplie de mystères, la belle Vénus. Construite autour de nouveaux personnages, ce « spin-off » peut se lire indépendamment du « Château des étoiles ». Néanmoins, il faut admettre qu'elle s'apprécie davantage lorsqu'on connaît l'univers d'Alex Alice. Le dessin d'Etienne Jung est un véritable régal pour les yeux et donne même l'impression d'être plongé dans un dessin animé de Walt Disney. Quant au scénario, nous n'en sommes qu'aux premiers pas sur Vénus mais la série s'annonce d'ores et déjà captivante. Vivement la suite !

« Les Chimères de Vénus – t.1 », de Ayroles et Jung, éditions Rue de Sèvres, 56 pages, 15 €

Lire aussi :Sorties BD: Trois histoires vraies, de New York à Fukushima, en passant par Hollywood

Des destins croisés, de Holmes à Berlin

Mona est une jeune femme syrienne, originaire de Homs. Comme beaucoup de ses compatriotes, elle a décidé de fuir son pays. Enceinte et accompagnée de son conjoint, elle se retrouve dans un camp en Grèce dans l'espoir de rejoindre l'Allemagne. Monika quant à elle est grecque. Depuis peu, elle travaille comme sage-femme chez Médecins du monde. En avril 2016, elle rencontre pour la première fois une patiente syrienne qui deviendra son amie. « Chez toi » raconte le destin croisé de ces deux femmes. Pour construire cette histoire, Sandrine Martin s'est inspirée d'une étude anthropologique sur les relations entre femmes enceintes migrantes et personnel médical aux frontières de l'Europe. De Holmes à Berlin, en passant par Athènes, le résultat est un récit croisé poignant et inspirant. Enfin, l'album se termine par un petit cahier éclairant, instructif et illustré par nombreuses photos prises en Grèce qui revient sur la genèse de ce projet. Sortie le 7 avril prochain.

« Chez toi », de Sandrine Martin, éditions Casterman, 208 pages, 23 €

Lire aussi :Sorties BD: Le retour de Champignac, un western noir et une fable sur le hasard