Sécrétions magnifiques, le parfum qui sent … le sexe

Sécrétions magnifiques, le parfum qui sent … le sexe

Au milieu de flacons tels que « Je suis un homme », « Charogne » ou « Vierges et toreros »,  la maison de parfum parisienne État Libre d'Orange propose « Sécrétions Magnifiques ». La marque présente son parfum comme un « véritable coït olfactif » mélangeant les S de sexe, sang, sueur, sperme et salive. Tout un programme !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par S.L.? (@seregabonjour) le

« Ce parfum subversif, dérangeant, provoque l'adhésion ou le rejet total. Les joutes amoureuses se satisfont rarement des demi-mesures… », annonce la marque sur son site internet où le flacon de 50 ml est disponible au prix de 90 €. Sur le site Auparfum.com, les avis des utilisateurs sont très partagés. «  Je vais vomir. Mais qui peut porter cela ? Je n'ai jamais subi un tel choc en découvrant un parfum. Je suis physiquement malade », décrit un internaute. « Presque parfait ... seul inconvénient (majeur !) : il fait fuir, grimacer, se dégouter, reculer, vomir, etc. plus de 50 % des gens qu'on croise », estime un autre.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Carla and Lesley? (@oranges_and_salt) le

Étienne de Swardt, le créateur d'État Libre d'Orange, est parfaitement conscient que son parfum divise autant les odorats. C'est peut-être même le but recherché. «Sécrétions Magnifiques est à mi-chemin entre la pornographie et le romantisme. Il est perdu entre l'attraction et la répulsion. C'est un parfum dual », a-t-il expliqué à Vice.

https://www.instagram.com/p/BxnXNIuCA5b/