Roger Federer embraye sans forcer à Miami

Roger Federer embraye sans forcer à Miami

Roger Federer continue sur sa lancée et son incroyable come-back. Après Rafael Nadal, Stan Wawrinka, Kei Nishikori et Juan Martin del Potro, l'ancien N.1 mondial Roger Federer impose sa loi au monde du tennis masculin.

C'est fois-ci, c'est Roberto Bautista Agut (ATP 18) qui a fait les frais de son renouveau. Federer s'est imposé 7-6 (7/5) et 7-6 (7/4), après deux jeux décisifs. «Avec ce genre de joueurs, dès que tu doutes un petit peu, ça se complique. Et dans les moments importants, tout à coup, ça peut être dangereux, parce que c'est un très bon joueur, très solide», a analysé le Suisse.

En quarts de finale, il va retrouver Tomas Berdych (ATP 14) qu'il avait battu en janvier à Melbourne en route vers son 18e titre du Grand Chelem. Le Bâlois a remporté 17 de ses 23 duels face au Tchèque.

Wawrinka passe à la trappe

De son côté, pour son 32e anniversaire, Wawrinka n'a pas été gâté par Alexander Zverev (ATP 20). Il a cédé en trois sets face au jeune talent allemand de 19 ans: 4-6, 6-2, 6-1. «Je me suis effondré physiquement et mentalement, mon tennis s'est effrité, je n'avais plus d'essence», a poursuivi le Suisse qui compte plus de victoires en Grand Chelem (3) qu'en Masters 1000 (2). «Il faut être agressif face à lui et l'empêcher de dicter le rythme des échanges», a expliqué Zverev.

L'Allemand sera opposé à un autre grand espoir du circuit ATP Nick Kyrgios, 21 ans, qui a battu David Goffin 7-6 (7/5), 6-3, pour une place en demi-finale. L'Australien avait dû renoncer à son quart de finale au Masters 1000 d'Indian Wells qui devait l'opposer à Federer en raison d'une intoxication alimentaire.