Produire de l'électricité tout en marchant sur son parquet : le pari fou d'un labo suisse

Produire de l'électricité tout en marchant sur son parquet : le pari fou d'un labo suisse

Le Laboratoire fédéral d'essai des matériaux et de recherche (Empa) et l'École polytechnique fédérale de Zurich (EPF) ont mis au point un système destiné à produire de l'électricité à partir de sources renouvelables, en l'occurrence du bois, selon un article paru dans Science Advances.
Du fait de son comportement piézoélectrique, le bois peut en théorie permettre une conversion directe de l'énergie mécanique en électricité. Pourtant, cette propriété n'a jamais été réellement exploitée jusqu'à présent.

Si le rendement piézoélectrique du bois natif s'avère relativement faible, il peut pourtant être considérablement amélioré par un effet de compressibilité élastique. Cela a ainsi été expérimenté sur du bois de balsa grâce à un traitement dédié, respectueux de l'environnement, à base de peroxyde d'hydrogène et d'acide acétique. Il en ressort une sortie piézoélectrique multipliée par 55. Concrètement, lorsqu'une charge est appliquée sur le parquet, celui-ci se déforme très légèrement et une tension électrique est générée. Il agit presque comme une éponge.

L'avenir de la construction?

Pour le moment, ce travail en laboratoire ne concerne que de toutes petites surfaces. C'est ainsi qu'un seul cube de 15 mm de côté se retrouve capable, après traitement, de produire une tension maximale de 0,87 V. A terme, le but va être de développer des matériaux de construction écologiques capables d'approvisionner en énergie de futurs logements, même s'il reste encore quelques étapes à franchir avant que ce bois spécialement traité puisse être utilisé comme parquet générateur d'électricité.

L'idée de produire de l'électricité simplement en marchant n'est pas nouvelle et cela ne se limite d'ailleurs pas au foyer. A Londres, la startup Pavegen a ainsi trouvé une solution pour transformer l'énergie des passants en énergie cinétique, grâce à un dispositif intégré directement à la chaussée. 

Lire aussi : La facture d'électricité des Belges va augmenter en 2022