Pourquoi travailler depuis votre lit n'est vraiment pas bon pour votre santé

Pourquoi travailler depuis votre lit n'est vraiment pas bon pour votre santé

Voilà près d'un an que le télétravail est devenu la norme pour des millions de travailleurs à travers le monde. Pour certains, en particulier les jeunes, télétravail est vite devenu synonyme de… travail au lit.

Par ailleurs, tout le monde n'a pas l'opportunité de travailler depuis un bureau. Travailler depuis un lit ou un canapé est parfois la seule option possible. Dans un cas comme dans l'autre, les spécialistes sont catégoriques : travailler depuis un matelas est néfaste pour la santé. Les mauvaises postures entraînent des problèmes tant physiques que psychologiques.

Des douleurs importantes

Souvent, ces problèmes de santé n'apparaissent pas immédiatement. En revanche, ils peuvent devenir permanents.

Lorsque l'on est avachi sur une surface molle, le cou, le dos, les hanches… sont tendus. « Ce n'est absolument pas optimal. Vous n'êtes vraiment pas soutenu d'une manière qui soit propice au travail», avertit au micro de la BBC Susan Hallbeck, directrice à la Mayo Clinic, l'un des plus grands instituts de recherche médicale aux États-Unis. Lorsque ces parties du corps sont tendues, cela peut mener, à terme, à des maux de tête, des raideurs permanentes du dos, des douleurs cervicales ou encore de l'arthrite.

Si vous n'avez d'autre choix que de travailler depuis votre lit, essayer d'imiter le plus possible la position assise sur une chaise, conseille la spécialiste. Placer un oreiller derrière le bas de votre dos pour un soutien lombaire, surélever vos genoux et faîte en sorte que votre écran soit à hauteur de vos yeux.

Un sommeil perturbé

Au-delà des effets sur votre corps, travailler depuis votre lit peut également entraîner des troubles du sommeil et affecter votre productivité.

« Le lit doit être réservé à trois activités : dormir, le sexe, et le repos en cas de maladie », explique Rachel Salas, experte du sommeil à l'université Johns Hopkins. S'installer au lit avec tous les écrans liés au travail crée de nouvelles associations dans le cerveau. Lit ne rime plus seulement avec repos. « Vous entraînez vraiment votre cerveau à être alerte, et vous lui dites que c'est ici que vous êtes en mode travail », poursuit Rachel Salas. « Alors, lorsque vous essayez de vous détendre et de vous endormir, votre cerveau se dit: ‘Attendez une minute, qu'est-ce qu'on fait? C'est l'heure de travailler !'» À force, cela peut entraîner des insomnies ou perturber votre horloge de sommeil interne.

Entre les douleurs et des nuits perturbées, vous êtes moins susceptible d'être productif, créatif ou concentré, disent les experts, ce qui fait que votre travail pourrait en souffrir.

Certaines personnes seront plus vulnérables que d'autres, notamment en fonction de l'âge, des facteurs environnementaux ou génétiques.

Lire aussi : Télétravail : le désamour des «millenials»