Pour les JO de 2020, Tokyo veut fabriquer les médailles à partir d'éléments recyclés

Pour les JO de 2020, Tokyo veut fabriquer les médailles à partir d'éléments recyclés

Pour les Jeux olympiques et paralympiques 2016, 5.130 médailles ont été fabriquées. La réalisation de celles-ci avait été confiée à la Maison de la Monnaie du Brésil. Pour la première fois de l'histoire, elles étaient un peu plus respectueuses de l'environnement. Ainsi, elles ne contenaient pas de mercure et les médailles d'argent et de bronze étaient composées à 30 % de matériaux recyclés. Quant aux rubans, ils ont été fabriqués à 50% avec des fils issus de bouteilles en plastique recyclées.

Dans quatre ans, Tokyo compte aller encore plus loin. Le site Nikkei Asia Review indique que les organisateurs des JO 2020 prévoient de créer les médailles à partir de millions de smartphones et de petits appareils électroniques recyclés. Le journal nippon rappelle que les médailles des JO de Londres en 2012 avaient nécessité 9,6 kg d'or, 1.210 kg d'argent et 700 kg de cuivre, principal composant du bronze. En comparaison, en 2014, le Japon a récupéré grâce au recyclage 143 kg d'or, 1.566 kg d'argent et 1.112 tonnes de cuivre.

Les organisateurs aimeraient impliquer la population dans le processus de création en les invitant à rassembler dans une caisse tous les appareils électroniques dont ils n'ont plus besoin. Ils pourront ensuite programmer l'enlèvement en ligne de leurs déchets électroniques qui seront envoyés dans une usine de recyclage. L'idée est géniale; cependant, à l'heure actuelle, le projet est toujours en cours de discussion.

https://twitter.com/NAR/status/767668972477157376