Pour la Saint-Valentin, cette chasseuse s'est offert un cœur de girafe

Pour la Saint-Valentin, cette chasseuse s'est offert un cœur de girafe

Depuis quelques jours, Merelize Van Der Merwe enflamme les réseaux sociaux. Et pour cause, à l'occasion de la Saint-Valentin, cette trentenaire originaire d'Afrique du Sud et passionnée de chasse a posé avec « son cadeau » : le cœur d'une girafe.

Un trophée de plus pour la chasseuse

La jeune femme pratique la chasse depuis son plus jeune âge. Il affirme avoir déjà abattu plus de 500 animaux sauvages dont des éléphants et des lions. Depuis plusieurs années, elle rêvait d'ajouter une girafe à sa longue liste de trophées de chasse.  Pour la Saint-Valentin, son mari lui a offert une partie de chasse dans un parc à gibier d'une valeur d'un peu plus de 1.700 €.

« Je suis aux anges avec mon cadeau de Saint-Valentin »

Merelize Van De Merwe n'a pas raté l'opportunité de tuer une girafe. Elle a même publié la vidéo sur Facebook. Mais la chasseuse de 32 ans a décidé d'aller encore plus loin en publiant sur Facebook une photo atroce du cœur qu'elle a retiré de la carcasse de l'animal. « Je me suis toujours demandé quelle était la taille du cœur d'une girafe. Je suis aux anges avec mon cadeau de Saint-Valentin », a-t-elle écrit en commentaire de la photo.

Des menaces de mort

Les propos et les photos de la jeune femme ont scandalisé des milliers d'internautes. Merelize affirme même avoir reçu des menaces de mort. Pourtant, elle est convaincue du bien-fondé de sa démarche. Elle estime que sa partie de chasse a permis de donner du travail à onze personnes et que la viande de la girafe permettra de nourrir de nombreux habitants.  La chasseuse affirme aussi que la chasse permet de donner une « nouvelle génétique solide » aux animaux. Néanmoins, ses propos ont bien du mal à convaincre les internautes et on comprend pourquoi !