Plus de 300 vélos repêchés dans les canaux de Gand

Plus de 300 vélos repêchés dans les canaux de Gand

Il s'agit d'un triste record, annonce vendredi la société Waterwegen en Zeekanaal. Les deux roues ne sont pas les seuls à avoir refait surface, des panneaux de signalisation et même une machine à laver ont également été sortis des eaux. Cette opération de nettoyage coûte chaque année quelque 15.000 euros.

Ces opérations de nettoyage sont essentielles afin que les obstacles immergés ne causent pas de dégâts aux bateaux de plaisance. Le niveau de l'eau doit être réduit d'un demi-mètre pour faciliter le travail des équipes, ce qui ne les a pas empêchés de passer 200 heures les pieds dans l'eau.

Outre cette opération, plus de 100.000 euros sont annuellement consacrés pour déblayer les déchets flottants. La plupart des vélos retrouvés sont bons pour la casse. La police tentera la semaine prochaine d'identifier certaines bicyclettes.