Plus de 110 Belges confinés dans un hôtel de Tenerife à cause du coronavirus

Plus de 110 Belges confinés dans un hôtel de Tenerife à cause du coronavirus

Les Affaires étrangères ont connaissance des 110 voyageurs belges qui ont réservé leur voyage via le tour-opérateur TUI et qui sont bloqués dans un hôtel à cause d'une alerte de coronavirus. Ils pourraient cependant être plus nombreux, a déclaré mardi le porte-parole Karl Lagatie. Des Belges ont peut-être réservé leur séjour indépendamment du tour-opérateur.

 

Les services de diplomatie belges sont en contact avec les autorités locales et les agences de voyage pour voir comment assister les Belges qui séjournent à l'hôtel H10 Costa Adeje Palace de l'île espagnole de Tenerife.

Une famille belge témoigne

Parmi les voyageurs, Maxine Lapin, partie en vacances avec son frère et ses parents, raconte: "Ce matin, nous avons trouvé un mot dans notre chambre. C'est le seul message que nous avons reçu." Sur cette brève note, ils ont pu lire que l'hôtel était fermé pour des raisons sanitaires et que les clients étaient confinés dans leur chambre d'hôtel jusqu'à nouvel ordre. "Nous sommes restés à l'intérieur et avons finalement fait appel au service de chambre parce que cela faisait un moment, et nous n'étions toujours pas informés", déplore-t-elle.

Ph. Belga

Suite à cela, la famille a pu descendre et prendre son petit déjeûner, durant lequel la police a distribué des masques sanitaires, ce qui fait penser à tout le monde au coronavirus. "Il y avait peu de membres du personnel car ils devaient rester à l'extérieur et n'étaient pas autorisés à entrer”, précise Maxine. Malgré cela, toujours aucune information n'était disponible pour les voyageurs belges.

Désormais, personne ne peut ni entrer, ni sortir de l'hôtel qui est bouclé par la police depuis ce matin. Les autorités doivent désormais passer un deuxième test sur le touriste italien déclaré porteur du virus, dont le résultat pourrait être connu dans les prochaines heures. En attendant, il a été placé à l'isolement, selon le gouvernement régional.