PHOTOS. Juste pour rire : Le festival de renommée internationale a fêté ses 35 ans à Montréal

PHOTOS. Juste pour rire : Le festival de renommée internationale a fêté ses 35 ans à Montréal

Lorsque je suis arrivée à Montréal il y a deux semaines, je dois vous avouer que j'étais un peu perdue. Plusieurs événements avaient lieu en même temps. Difficile de dire ce qui appartenait au groupe ‘Juste pour rire'. Après quelques heures d'acclimatation, je comprends que ‘Juste pour rire' regroupe non seulement le festival d'humour en tant que tel mais également Zoofest -qui était à l'origine le off de «Juste pour rire» mais qui a pris une telle ampleur qu'il est devenu un festival à part entière-, le Mondial des jeux Lotto-Québec et Bouffons! MTL. «Il n'y a jamais assez de festivals», affirme Gilbert Rozon, le président-fondateur du groupe. «Un diamant n'est jamais trop gros (rires)!».

[gallery td_select_gallery_slide="slide" ids="519886,519887,519888,519889,519890,519891,519892,519893,519894,519895,519896"]

Lorsqu'il a créé le festival en 1983, Gilbert Rozon a inventé un ‘nouveau langage'. «On venait d'écrire une nouvelle langue. On avait donc besoin d'un solfège. Au départ, on jouait avec quelques lettres mais au fur et à mesure, on avait besoin d'un alphabet plus raffiné et plus nuancé. Ces nuances nous ont été inspirées par la vie quotidienne. Par exemple, un jour j'étais au restaurant, et je voyais les gens rire entre eux. Je me suis dit que la bouffe, c'était quelque chose de cordial. D'où m'est venue l'idée de ‘Bouffons! MTL'.»

Près de 1.600 artistes

Au fur et à mesure, le festival a pris de l'ampleur, au point d'accueillir chaque année plus de 1,7 million de visiteurs et près de 1.600 artistes. Dans les rues montréalaises, la fête est au rendez-vous. Les gens se pressent pour aller applaudir les spectacles gratuits présentés dans le cadre de la programmation extérieure. J'assiste notamment à un tournoi durant lequel les humoristes locaux s'affrontent face à un public qui vote pour ce qu'il considère être le meilleur humoriste. Le lendemain, c'est l'impro qui est mise à l'honneur. Sans oublier les nombreuses prestations d'artistes de rue qui ont lieu toute la journée. J'ai entre autres eu l'occasion d'assister à la prestation de l'homme qui a atteint le record mondial du coup d'envoi le plus haut et le plus long: l'« Homme Canon».

Bien que tout ce qui y est proposé n'est pas forcément en lien avec l'humour, la programmation de ‘Juste pour rire' a un objectif commun: faire passer un bon moment au public. C'est pourquoi on peut également voir des comédies musicales (voir ci-dessous), une parade des jumeaux, des concerts -dont celui de notre compatriote Plastic Bertrand-, etc.

Une véritable institution

Plus nous faisons connaissance avec le festival, ses artistes et ses collaborateurs, plus nous nous rendons compte que ‘Juste pour rire' est une véritable institution. Ils sont 150 permanents et 500 contractuels à travailler rien qu'à Montréal. «Nous sommes multifacettes et présents dans beaucoup de pays.», nous résume Gilbert Rozon. Aujourd'hui, le groupe ‘Juste pour rire», ce sont des productions télé, des spectacles, des artistes, des festivals. Pour en arriver là, il a fallu changer les idées reçues (voir interview). « ‘Juste pour rire' est viable. Ce n'est pas un business que je recommanderai à tout le monde -l'immobilier est plus rentable- mais c'est celui qu'on aime. Nous sommes toujours dans des débats. Ce n'est pas toujours facile. Mais c'est passionnant.»

De Footloose à Mary Poppins

Des comédies musicales dans une programmation d'un festival d'humour? C'est ce qu'a proposé ‘Juste pour rire' avec notamment ‘Footloose' et ‘Mary Poppins'. Pour les organisateurs du festival, le principal est de faire passer un bon moment au public. «Nous voulons que les gens repoussent les limites et dansent la vie», argumente Gilbert Rozon, le fondateur du groupe ‘Juste pour rire'. Avec ces deux comédies musicales à la mise en scène exceptionnelle et aux plateaux splendides, on peut dire que le pari est réussi. Nous sommes sortis des salles de spectacle requinqués, de bonne humeur et pleins de punch, à l'instar du public venu nombreux et qui ont offert aux artistes une standing ovation digne de ce nom.

 

https://www.youtube.com/watch?v=rQcsgCfdaj4&feature=youtu.be