Oscars 2021 : «Nomadland» sacré meilleur film, la coproduction belge «Sound of Metal» doublement oscarisée

Oscars 2021 : «Nomadland» sacré meilleur film, la coproduction belge «Sound of Metal» doublement oscarisée
Née en Chine, elle est devenue est la première femme non blanche à recevoir l'Oscar du meilleur réalisateur. Elle était aussi la première femme à concourir aux Oscars dans quatre catégories différentes (meilleur film, réalisation, montage et scénario).

La comédienne américaine de 63 ans Frances McDormand a aussi remporté l'Oscar de la meilleure actrice pour son rôle de veuve sillonnant les routes des Etats-Unis dans «Nomadland», à la rencontre d'une Amérique invisible.

Le long métrage se penche sur des Américains âgés vivant sur les routes après avoir tout perdu lors de la crise financière. Le road-movie était un des grands favoris dans la course aux statuettes dorées, alors que tant l'œuvre que sa réalisatrice et son actrice principale avaient déjà été plébiscités aux Golden Globes et Bafta.

Le succès du film l'est au détriment de la coproduction belge «Sound of Metal», à qui a échappé l'Oscar du meilleur film, catégorie prisée dans lequel il était nommé. «Nomadland» a aussi battu dans cette catégorie phare «Les Sept de Chicago», «Minari», «Promising Young Woman», «The Father», «Judas and the Black Messiah» et «Mank».

Deux Oscars pour «Sound of Metal»

Le film «Sound of Metal» du réalisateur américain Darius Marder, coproduit par la société belge Caviar, a remporté les Oscars du meilleur son et du meilleur montage.

Le long-métrage retrace la vie d'un batteur de heavy metal, campé par le rappeur Riz Ahmed, et confronté à la perte de son audition. L'œuvre narre aussi le duo musical et amoureux de Ruben, le batteur, et Lou, la chanteuse, qui parcourent les Etats-Unis dans une caravane.

Pour le montage de «Sound of Silence», le Danois Mikkel E.G. Nielsen a accepté la récompense américaine, saluant l'appui de son pays. Il a remercié son épouse et ses enfants pour «lui laisser passer du temps avec son grand amour, le montage».

Meilleur acteur pour Anthony Hopkins

Le film était en lice dans cinq autres catégories dont la prestigieuse du meilleur film. Dans le rôle principal, Riz Ahmed était aussi nommé comme meilleur acteur mais le prix a été décerné à la légende britannique du cinéma Anthony Hopkins. Celui-ci a été distingué pour son rôle de vieil homme sombrant dans la démence dans le film «The Father».

Les statuettes pour le meilleur second rôle et celle du scénario original ont aussi échappé à «Sound of Metal» au profit respectivement de Daniel Kaluuya dans «Judas and the Black Messiah» et de «Promising Young Woman».

«Sound of Metal» avait aussi été primé dans les catégories son et montage aux Bafta, récompenses britanniques du cinéma, mi-avril. Le long métrage avait également remporté l'Oeil d'or du Zurich Film Festival.

Lire aussi : Varsity Blues: le scandale des admissions universitaires (Netflix)