Olafur Eliasson de retour à la Tate Modern

Olafur Eliasson de retour à la Tate Modern

Chacune des galeries de la Tate Modern se penche sur une thématique explorée par l'artiste islando-danois. Cela inclut les travaux consacrés à l'espace, au mouvement et aux phénomènes naturels, comme l'installation immersive de 1994 "Moss wall", réalisée à partir de lichen islandais.

Les visiteurs découvriront aussi les expérimentations portant sur les effets de la lumière et de la couleur sur la perception, notamment la sculpture "Stardust particle" (2014). Les travaux d'Eliasson consacrés aux problématiques sociales et environnementales ont pris place au coeur de l'exposition, notamment le projet "Little Sun" lancé dans le même musée en 2012.

L'installation géante de 2010 ""Din blinde passager (Votre aveugle passager)", constituée d'un corridor de brume de 90 mètres, évoque la relativité des sens.

"Olafur Eliasson: In Real Life" ne se limite pas aux murs de la Tate Modern. L'extérieur du musée accueillera des installations telles que "Room for one colour" (1997).

Pendant toute la durée de l'exposition, l'artiste collabore avec Tate Eats. Un menu spécial est proposé au Terrace Bar. Il s'inspire des repas végétariens composés de produits issus de l'agriculture biologique et éthique que prennent l'artiste et son équipe à Berlin.