Obligée de passer un test de grossesse pour pouvoir monter dans son avion

Obligée de passer un test de grossesse pour pouvoir monter dans son avion

Alors qu'elle enregistrait ses bagages pour un vol à destination de Saipan, une île de  l'océan Pacifique rattachée aux Etats-Unis, une Japonaise de 25 ans a été obligée de réaliser un test de grossesse, comme le révèle le Wall Street Journal. Midori Nishida, c'est le nom de la jeune femme, aurait en effet été escortée jusqu'à une toilette, où un membre du personnel de la compagnie aérienne lui aurait tendu un test de grossesse. S'il ne revenait pas négatif, Mme Nishida n'aurait pas pu monter dans son avion.

Critiquée suite à cet incident, la compagnie aérienne a présenté ses excuses publiquement. "Nous aimerions nous excuser pour la détresse que nous avons pu causer", a écrit la compagnie dans un communiqué. Avant de rejeter la faute sur l'île de Saipan. "Nous avons pris des mesures depuis février 2019 pour les vols en direction de Saipan pour être sûr que les lois américaines relatives à l'immigration ne soient pas sapées. Nous reconnaissons cependant les préoccupations importantes que cette pratique a suscitées. Elle a été suspendue pendant que nous l'examinons".

Tourisme de naissance

Selon CNN, l'île de Saipan est devenue une destination prisée pour ce que le média appelle le "tourisme de naissance", c'est-à-dire, pour un étranger, donner la vie sur le sol américain pour que le bébé obtienne la nationalité américaine. Une pratique populaire car les citoyens de plusieurs pays, comme la Chine, peuvent se rendre sur l'île de Saipan sans visa. Ce qui n'est pas le cas s'ils voulaient visiter les Etats-Unis.