Netflix revisite l'univers de Sherlock Holmes dans The Irregulars

Netflix revisite l'univers de Sherlock Holmes dans The Irregulars

Dans le Londres du 19e siècle, une bande de marginaux tente de résoudre des crimes mystérieux pour le compte du docteur Watson et de son mystérieux associé Sherlock Holmes. Les ténèbres se sont abattues sur la ville et le pouvoir que possède l'une des membres de ce groupe d'adolescents pourrait être d'une grande aide.

Enquêtes surnaturelles

Les fans de Sherlock Holmes passeront vite leur chemin. On est très loin des histoires de sir Arthur Conan Doyle, même si les Irréguliers de Baker Street interviennent dans plusieurs nouvelles. Tom Bidwell, créateur de cette série anglaise, revisite totalement les personnages et insère une bonne dose de surnaturel dans les enquêtes. Chaque épisode suit une investigation différente.

Une série color-blind

Tout comme dans la série d'époque La Chronique des Bridgerton, la diversité est au rendez-vous au niveau du casting, avec des acteurs de couleur, notamment Royce Pierreson dans le rôle de John Watson. Thaddea Graham, actrice chino-nord-irlandaise, incarne quant à elle Béa, la meneuse du groupe d'ados.

Interdite aux moins de 16 ans, The Irregulars ne restera pas dans les annales mais satisfera les jeunes adultes amateurs de séries fantastiques.

Lire aussi: La Chronique des Bridgerton, un Gossip Girl d'époque