Nagui annonce son départ de "Tout le monde veut prendre sa place"

Nagui annonce son départ de  "Tout le monde veut prendre sa place"

Dans une interview livrée au Parisien, Nagui a révélé qu'il ne présenterait plus "Tout le monde veut prendre sa place" à l'avenir: "J'avais des envies de faire évoluer cette émission, de la moderniser un tout petit peu. Chaque fois que je proposais des idées, elles n'aboutissaient pas. Peut-être par peur d'un rejet des téléspectateurs. Résultat, ça fait 15 ans que c'est exactement le même jeu qu'au premier jour."

"Ce jeu conçu pour durer une demi-heure est passé à 45 minutes sans changer le concept, ni le nombre de questions. Dans la première partie, les interviews prennent donc autant, voire plus, d'importance que le reste. (...) Au final, c'est mieux pour tout le monde. J'en ai informé par courrier France 2 et la boîte Effervescence, avec qui je coproduis ‘Tout le monde veut prendre sa place'", détaille l'animateur de France 2.

Un nouveau présentateur

Pas d'inquiétude pour les fans, le jeu ne risque pas de subir le même sort que "Les Z'Amours", qui a été déprogrammé pour la saison prochaine, et un nouvel animateur va être choisi: "Ça va faire du bien à l'émission et permettre d'y mettre autre chose. Il a plein de personnes capables de tenir la boutique. Mais on ne m'a pas demandé mon avis."

Hier sur Instagram, il publiait une courte vidéo, dans laquelle il disait: "Ca a commencé en 2006. Ca s'appelle une belle histoire." Le jeu a bel et bien démarré le 3 juillet 2006.

Ce choix, il n'a pas été facile, comme l'explique le Franco-égyptien: "Quand j'en parlais, on essayait de me raisonner. On me demandait si j'étais sûr, si ce n'était pas un passage à vide, si ce n'était pas le blues. On m'a conseillé de prendre des vacances. Mais non. Je n'avais le plus l'appétit, la “grinta”, comme on dit dans le foot. C'est comme travailler pour des patrons qu'on n'aime pas. Je préfère arrêter avant qu'on m'arrête."

Lire aussi: Cette photo de Nagui provoque la colère des internautes: « Ne venez pas nous applaudir à 20h »