Loana : sa fille Mindy « arrachée de ses mains » et placée à la Ddass

Loana : sa fille Mindy « arrachée de ses mains » et placée à la Ddass

 À l'époque du Loft, les téléspectateurs apprenaient par la presse que Loana était maman d'une petite fille, placée à la Ddass [les services sociaux français, ndlr.] Dans le documentaire « Loana, une lofteuse Up and Down » diffusé sur C8, la star de la télé réalité a évoqué cette naissance imprévue qui a chamboulé sa vie : « Ce n'était pas un enfant désiré, c'était un enfant accidentel », raconte-t-elle. « Je me suis aperçue que j'étais enceinte à quatre mois et demi de grossesse. Je voulais avorter mais quand j'ai vu l'échographie avec ses pieds et ses petites mains et petits pieds, j'ai su que je ne pouvais pas abandonner ce petit être dans mon ventre. »

Lorsque Mindy a vu le jour, la jeune maman de 20 ans estime que son enfant méritait un avenir meilleur que ce qu'elle avait à lui offrir, faute de moyens. Elle décide alors de la placer à l'adoption. Au bout de deux mois, délai maximal de rétractation, Loana décide de faire marche arrière. « Je l'ai enlevée de l'adoption et je l'ai mise en pouponnière. Là, plus personne ne pouvait l'adopter. Il n'y avait que moi qui pouvais la récupérer ».

« J'entendais ses cris dans ma tête »

« C'est le moment le plus horrible de ma vie, quand j'ai dû laisser ma fille à la DDASS », confie-t-elle, très émue. « J'ai entendu ses cris, ses pleurs pendant plus de deux mois dans ma tête. C'est cris m'ont hantée, matin, midi et soir. C'est le truc le plus horrible quand on me l'a arrachée des mains ».

Après la Ddass, Mindy a connu les familles d'accueil. À sept ans, elle part vivre avec son père biologique qui a longtemps cru, comme Loana le lui avait raconté, que Mindy était décédée de la mort subite du nourrisson. Aujourd'hui, Mindy est âgée de 23 ans. Elle est elle-même maman d'une fillette. Elle n'aurait plus de contact avec sa mère Loana, qui n'aurait encore jamais rencontré sa petite-fille.