L'incroyable effet positif de l'émission « Sans Collier » sur le refuge

L'incroyable effet positif de l'émission « Sans Collier » sur le refuge

Le 20 janvier dernier, le dernier épisode de la saison 3 de « Chiens et chats sans collier » a été diffusé sur La Une. Transmise pour la première fois en décembre 2017, l'émission a eu un impact important, voire inespéré, pour le refuge « Sans Collier » où elle est tournée.

Plus de visiteurs, d'adoptions et de dons

« Chiens et Chats sans collier » a réuni jusqu'à 250.000 téléspectateurs le dimanche soir. Touchées par l'histoire des animaux du refuge, de nombreuses personnes se sont intéressées de plus près à Sans Collier. « On a eu beaucoup plus de visiteurs sur le site Internet mais également sur place. On a connu un petit pic d'adoptions, plus de dons… », expliquait fin décembre Sébastien De Jonge, le directeur du refuge, à la RTBF.

https://www.instagram.com/p/BuIlI6ZH88L/

Plus de 1.500 chiens et chats adoptés en un an

Avant la diffusion de l'émission, Sans Collier dont les locaux étaient situés à Chastre, accueillait en moyenne 5.000 personnes chaque année. Grâce à la visibilité donnée par le programme, ce chiffre a quadruplé. Depuis l'inauguration des nouveaux locaux à Perwez, il y a quasiment un an jour pour jour, 20.000 personnes se sont rendues à Sans Collier. En un an, le refuge du Brabant wallon indique avoir recueilli 1.678 chiens et chats. Parmi eux, 94 % ont été adoptés.

https://www.facebook.com/SansCollierASBL/posts/2072471816121296?__xts__%5B0%5D=68.ARBx0fSdg9O3JaRGOuRYo6FIsZ0xgm5xz3w_x71FBIkdObV4PKBjqej_PjnWPcDUI-aqiE9bjBpe7zZODHNURqs_LANt7bSSIajy2JCp-uimicHjYhAyTvU8DIQi41DW2uma20RYexnYTjbjRPV3l39WccOuD93LN-xAK4VTwHdn_ct261w_6JS2tKrQIo5lKAoUxKSd6LSdd6pNmUm-YPIsU1y4en1mkJX6AW0vpJxkB8n0CxSZGiSOktFIJEgfxUq2MMiTFMIc9IVr-o5-kwpuevvnS6KuX22eh91-AB6bYmtAaGhZSblnuREHONe6Qy8gv_SzEyTA-3JafDRedBEXUg&__tn__=-R

60 nouveaux bénévoles

L'émission qui suit le quotidien du refuge a également suscité quelques vocations. Ainsi depuis la diffusion de « Chiens et chats sans collier » et le déménagement à Perwez, le refuge compte 60 nouveaux bénévoles. « Ils sont 150 aujourd'hui contre 90 à Chastre. La porte est toujours ouverte. Si des gens sont tentés par l'expérience, ils peuvent devenir bénévoles. Il suffit d'avoir 18 ans et de suivre une petite formation en interne », a déclaré le directeur à La Libre.

https://www.facebook.com/SansCollierASBL/photos/a.257970487571447/2043328305702314/?type=3&__xts__%5B0%5D=68.ARCvgBltjS7unHW4jMobriqgxFtL5zSoT_pH4Dn9uK3TGAXxvdbHPG9QjHVwgPZPW80rX_Rtefny2gTDq9wkXsnRVTmwyTH3x391r5NtKADqhY1ulJT4Az-wTBiJDjhpICMscTFLKB8yuB0GJXib0b-fpWQjwpIVnvVeOYkYe-9DzWLUMXWcJdBfkBDHhFueQpfyVnw7siWh01TNl0GzfYCClrrYLgpU4dlVzxRv5ygwy75avrsS7JiT6QLm7Mt2AP3HsYLpeR_tUuAkl3Pi-mR5eOG7CCF31jgYt4GZ2-tbphRNgR3fVHuLtuwTejC4sgi1Rpylb_mNILs3uuvBSI0fXQ&__tn__=-R