Liège rend hommage aux victimes de la fusillade de 2011

Liège rend hommage aux victimes de la fusillade de 2011

Le 13 décembre 2011, vers 12h30, Nordine Amrani avait fait feu et lancé des grenades en direction des personnes qui se trouvaient aux arrêts de bus de la place Saint-Lambert.

Cinq ans après la fusillade, qui a fait cinq victimes et 130 blessés, une cérémonie a été organisée mardi en fin de matinée à la stèle commémorative installée sur la place Saint-Lambert.

Autorités, rescapés, familles et proches des victimes y ont déposé des fleurs et observé une minute de silence.

https://twitter.com/Willy_Demeyer/status/808639744301289472

Après le message de soutien du roi Philippe et de la reine Mathilde aux familles des victimes et plus largement aux Liégeois, le bourgmestre Willy Demeyer et le gouverneur de la province Hervé Jamar ont procédé au dépôt de fleurs. Les proches des victimes se sont ensuite approchés de la stèle pour y déposer les leurs, alors que retentissait la Brabançonne.

"On n'oublie pas"

«Liège est une ville où il y a toujours eu un fort élan de solidarité. Aujourd'hui, Liège se souvient tout en allant de l'avant», indique le bourgmestre, rappelant les mesures qui ont été prises à la suite du drame. «On a amplifié la prévention ainsi que les formations des agents, on a davantage équipé les policiers», explique-t-il.

Parmi les familles des victimes figuraient notamment les parents de Laurent Kremer qui, au décès de leur fils de 20 ans, ont pris la décision de faire don de ses organes. Ils ont ensuite fondé l'ASBL «Chaîne de vies», dont l'objectif est de sensibiliser le grand public, notamment à travers des animations dans les écoles. «La tristesse est là, bien sûr, on vit avec elle. Cette commémoration fait chaud au cœur car cela montre qu'on n'oublie pas», confie le père de Laurent Kremer.