L'héritage laissé par Lady Diana à son fils Harry

L'héritage laissé par Lady Diana à son fils Harry

Harry et Meghan ont annoncé renoncer à leur statut de membre senior au sein de la famille royale britannique. Ceux-ci souhaitent s'installer en Amérique du nord, travailler et (re)prendre leur indépendance financière. Cette décision, si elle semble réfléchie de longue date pour le couple, a surpris la famille royale et a « profondément déçu » Elizabeth II.

Le duc et de la duchesse de Sussex ont assuré qu'ils continueraient « à honorer leur devoir auprès de la reine, du Commonwealth, et de leurs patronages », même s'ils déménageaient de l'autre côté de l'Atlantique. Ils ont bien entendu garanti qu'ils continueraient à s'impliquer dans leurs fondation et œuvres de charité. Pour autant, ce qu'ils entendent faire de leur future vie professionnelle n'est pas encore clair.

Une petite fortune et des bijoux

Toutefois, pour prendre leur envol, le Prince Harry peut déjà compter sur l'héritage plus que confortable que lui a laissé sa mère, la regrettée Lady Diana. Celle-ci lui a laissé 7 millions de livres (soit 8,2 millions €), rapporte le Mirror. Une somme qui aurait largement augmenté suite à des investissements. Harry, comme son frère William, a eu accès à cet argent le jour de ses 30 ans.

Les deux frères ont également hérité de vêtements magnifiques, de diadèmes et autres bijoux inestimables, ainsi que de peintures et de lettres.

"Un mélange toxique"

David McClure, expert des finances royales, pense qu'Harry aurait aussi reçu des fonds de son arrière-grand-mère. Il pourrait également en avoir déjà reçu de la reine Elizabeth II. Ce spécialiste a déclaré au Mirror que la fortune du Prince était estimée à 10 – 15 millions de livres (11,6 à 17,5 millions €). Celle de Meghan Markle, interprète de Rachel Zane dans Suits, serait quant à elle estimée à 3 millions de livres (3,5 millions €).

Pour David McClure, rester lié à la famille royale tout en gagnant de l'argent serait un mélange « toxique ». « Comment pouvez-vous être à moitié dedans, à moitié dehors ? », interroge l'expert. « La moitié de la semaine à accomplir des tâches publiques et l'autre moitié à gagner vos propres revenus grâce à la télévision, des conférences, des livres? C'est une situation pleine de dangers », souligne l'expert, rappelant la rénovation de Frogmore Cottage, financée par les contribuables à hauteur de 2,4 millions de livres sterling.

 

 

View this post on Instagram

 

“After many months of reflection and internal discussions, we have chosen to make a transition this year in starting to carve out a progressive new role within this institution. We intend to step back as ‘senior' members of the Royal Family and work to become financially independent, while continuing to fully support Her Majesty The Queen. It is with your encouragement, particularly over the last few years, that we feel prepared to make this adjustment. We now plan to balance our time between the United Kingdom and North America, continuing to honour our duty to The Queen, the Commonwealth, and our patronages. This geographic balance will enable us to raise our son with an appreciation for the royal tradition into which he was born, while also providing our family with the space to focus on the next chapter, including the launch of our new charitable entity. We look forward to sharing the full details of this exciting next step in due course, as we continue to collaborate with Her Majesty The Queen, The Prince of Wales, The Duke of Cambridge and all relevant parties. Until then, please accept our deepest thanks for your continued support.” - The Duke and Duchess of Sussex For more information, please visit sussexroyal.com (link in bio) Image © PA

A post shared by The Duke and Duchess of Sussex (@sussexroyal) on