L'explosion d'un dépôt de feux d'artifice fait cinq morts en Sicile

L'explosion d'un dépôt de feux d'artifice fait cinq morts en Sicile

Deux explosions se sont produites dans un dépôt et une fabrique de feux d'artifice de l'entreprise familiale Costa, connue en Italie, à Barcellona Pozzo di Gotto, dans le département de Messine.

Deux employés de Bagnato, une entreprise extérieure qui effectuait des travaux de manutention, et la femme du propriétaire de la fabrique, âgée de 71 ans, sont décédés, apparemment sur le coup. Un blessé a succombé à ses blessures à l'hôpital, et un ouvrier qui avait été porté disparu a été retrouvé dans les décombres. Les pompiers continuaient dans la nuit les recherches d'éventuelles autres victimes.

Trois autres personnes ont été blessées : deux ouvriers, dont un grièvement atteint, et le fils du propriétaire, âgé de 37 ans, qui a été conduit à l'hôpital de Palerme en raison de la gravité de ses blessures. Selon les carabiniers, ce dernier a tenté de sauver sa mère, malgré de graves brûlures sur tout le corps.

https://twitter.com/emergenzavvf/status/1197216793158438912

L'enquête est ouverte

Le parquet local a ouvert une enquête pour déterminer les causes de l'explosion, qui s'est produite vers 16H45. «Selon les premiers éléments recueillis, il semble qu'il y ait eu deux explosions parce qu'à l'intérieur de l'usine il y avait des ouvriers munis de soudeuses. Les étincelles auraient atteint la poudre pyrotechnique, provoquant les explosions», a indiqué à la presse Giancarmine Carusone, commandant des carabiniers de Barcellona.

Lors du Nouvel An, dans toute l'Italie, et particulièrement dans le sud du pays, il est de tradition de tirer toutes sortes de pétards et de feux d'artifice, avec pour objectif de faire le plus de bruit possible pour chasser les esprits malins.