Leur lune de miel vire au cauchemar: emporté par une vague, son mari se noie sous ses yeux

Leur lune de miel vire au cauchemar: emporté par une vague, son mari se noie sous ses yeux

Cheyenne vivait un rêve éveillé aux côtés de Dalton, son mari qu'elle avait rencontré à l'université en 2016. Les deux tourtereaux se sont dits « oui » le 27 juillet 2019, avant de s'envoler pour la Floride où ils devaient passer une lune de miel inoubliable. Mais dès le deuxième jour, alors qu'ils piquaient une tête dans l'océan, un drame est survenu.

Il s'avère que son mari n'est pas un excellent nageur, et qu'il découvre pour la première fois l'océan. Si les premières sensations sont bonnes, le couple se fait surprendre par une vague, et Dalton commence alors à paniquer. Bonne nageuse, Cheyenne ne peut rien faire pour contrôler sa crise : « J'ai nagé vers lui pour essayer de l'aider, mais il m'a entraîné sous l'eau. Sous le choc, j'ai lutté pour remonter à la surface, en essayant de parler calmement et de lui expliquer ce que nous devions faire. À ce moment-là, je réfléchissais à ce que je devais faire pour que l'on survive tous les deux. »

"Je voulais rire et croire à une blague"

L'enseignante de 24 ans repère un bateau de sauveteurs et appelle à l'aide, elle sait alors qu'elle n'a plus que peu de temps à tenir avant que le couple s'en sorte sain et sauf. Mais, une nouvelle fois, Dalton tente de survivre en s'appuyant sur sa compagne et elle doit se débattre pour remonter à la surface. Elle s'éloigne alors de lui et met de la distance, sans quoi elle pense qu'ils auraient succombé tous les deux.

Alors qu'ils continuent de se maintenir en vie et que Cheyenne dispense des conseils de loin, elle entend Dalton dire « Je suis fatigué », avant de perdre conscience puis de couler. « J'essayais de maintenir sa tête hors de l'eau quand le sauveteur est arrivé. Il a tiré Dalton hors de l'eau mais il avait déjà une couleur violacée », précise la jeune femme.

Finalement de retour sur le sable, Cheyenne tombe dans les pommes, tandis que Dalton reçoit un massage cardiaque. Réveillée à l'hôpital, elle apprend la terrible nouvelle du décès de son mari : « Je voulais rire et croire que c'était une grosse blague. J'avais envie de pleurer parce que je ne pouvais pas croire que cela m'arrivait. Je me sentais perdue, je ressentais tout et rien à la fois. »

Un enterrement presque "irréel"

Rentrée près des siens, Cheyenne a donc dû organiser les funérailles de son mari aux côtés de sa famille. « Tout cela semblait complètement irréel. Je n'arrivais pas à me faire à l'idée que j'avais été une épouse et que j'étais maintenant une veuve », explique-t-elle. Le 10 août, elle assiste donc à l'enterrement de son mari, auquel assistent 600 personnes.

Désormais, elle doit vivre avec les événements mais peut bénéficier du soutien de ses nombreux proches. « Je suis tellement reconnaissante d'avoir eu la chance d'être la meilleure amie puis la femme de Dalton, même si ce n'était que pour trois petits jours », conclut-elle.

Lire aussi : Décès tragique d'une mère et sa fille, emportées par le courant