L'Etat islamique cherche des profs de fitness pour les djihadistes en surpoids

L'Etat islamique cherche des profs de fitness pour les djihadistes en surpoids

Dans sa propagande, l'Etat islamique utilise beaucoup Internet et les réseaux sociaux. C'est ainsi qu'il est possible de trouver sur la toile quelques offres d'emploi du groupe terroriste. C'est un Anglais appelé Abu Sa'eed Al-Britani et ayant récemment rejoint les rangs de l'EI qui a mis en ligne un guide pratique à destination de ses « futurs frères ». Le djihadiste a publié la liste de dix métiers dont l'organisation est en manque. Et visiblement, l'Etat islamique ne recherche pas que des combattants.

Parmi les profils recherchés, le plus surprenant est sans doute le prof de fitness. Dans le descriptif, Abu Sa'eed Al-Britani indique : « Outre l'entraînement au maniement des armes et les cercles d'études islamiques, l'exercice physique est aussi pratiqué dans les camps d'entraînement. Echauffement, jogging, sprint et renforcement musculaire font partie du programme". Mais surtout il ajoute que beaucoup de frères arrivent avec des kilos en trop qui doivent être brûlés.

D'autres métiers sont recherchés. La fonction de responsable média est la première à être citée et ce, dans le but d'étendre l'influence de l'organisation, notamment auprès des plus jeunes. L'Etat islamique semble également en manque d'enseignants, d'infirmiers, d'experts en explosif et de policiers. Ces derniers devront patrouiller dans la ville, bâton à la main, pour "punir ceux qui enfreignent la loi" ou les femmes dont les tenues ne sont pas "assez islamiques". Ils sont aussi chargés d'infliger les flagellations publiques et les décapitations. À noter que la rémunération n'est pas précisée.