Les urinoirs féminins font leur apparition dans les festivals

Les urinoirs féminins font leur apparition dans les festivals

Ce week-end, Summer Vibration est devenu le premier festival français à permettre à son public féminin d'uriner dans des urinoirs collectifs spécialement conçus pour les femmes baptisés Lapee.

Lundi dernier, à quelques jours du début du festival, Summer Vibration avait annoncé sur Facebook : « Un petit pipi pour l'humanité, un grand pas pour la femme ». Ce week-end, il est devenu le premier festival en France à proposer les urinoirs Lapee.

https://www.facebook.com/SummerVibrationFestival/posts/2357378904485654

"Le seul objet au monde qui était propre à l'homme"

Ces urinoirs féminins collectifs et mobiles ont été inventés par Gina Perier, une architecte française de 25 ans qui réside au Danemark. Partant du constat que « l'urinoir était le seul objet au monde qui était propre à l'homme et qui n'existait pas en version féminine », la jeune femme a créé Lapee une plateforme surélevée de trois places, directement connectable à un système d'évacuation et qui contient un grand réservoir de 1.100 litres.

https://www.instagram.com/p/BwmVn78h20E/?utm_source=ig_embed

« L'urinoir (dont les parois sont hautes de 1,65 m) est conçu afin d'éviter un sentiment de vulnérabilité pour les femmes en position accroupie. Les marches à franchir apportent également de la sécurité puisque la femme est en hauteur et a une visibilité à 360 degrés sur ce qui se passe autour d'elle et personne ne peut regarder par-dessus », expliquait Gina Perier en mai dernier.

https://www.facebook.com/270518007126523/videos/827895887578722/

"C'est comme si vous étiez en pleine forêt"

Présenté au Concours Lépine au printemps dernier où il a remporté une médaille d'or, Lapee n'a pas tardé à séduire les festivals à commencer par le Summer Vibration qui a eu lieu ces 25, 26 et 27 juillet à Sélestat en Alsace. Quatre urinoirs Lapee ont été installés pour les visiteuses. Il s'agissait des premiers modèles à être utilisés en dehors du Danemark où une quarantaine d'exemplaires sont déjà en circulation.

https://www.instagram.com/p/Bza7eYVhZSA/

« On a installé quatre dispositifs de quatre urinoirs chacun. On a juste besoin de s'accroupir légèrement. On fait son petit pipi et on s'en va, c'est aussi simple que ça. C'est comme si vous étiez en pleine forêt », a expliqué à 20 Minutes Elise Renaudet, la responsable de la communication de l'organisateur du festival.

D'autres alternatives testées cet été

Cet été, d'autres alternatives ont également été utilisées lors d'événements. En Belgique, les fêtes de Gand ont installé dans la rue un « Female Urinal », inventé par la Belge Ellen Lejeune. Il s'agissait d'une petite cabine fermée dans laquelle il y a deux urinoirs pour femmes. En France, le Hellfest, Solidays et Paris Plages ont quant à eux opté pour les urinoirs Madame Pee. Contrairement, aux urinoirs Lapee, ces dispositifs ne sont pas collectifs et sont complètement couverts.

https://twitter.com/madamePee_fr/status/1147175845263486976

https://www.facebook.com/270518007126523/videos/736624240105435/?__xts__%5B0%5D=68.ARAJHlsA1cExMRrhxng5MRz1_7PC2nYQTqBWD7BdvwQW0S2U5KCcvL2vGV1TgxHl90PCgW_flckN9BU2zvzlmOPPVTjzCCs0S5edq3rr-DsoHpOejwV_Sszjqnaxyjz15UpmQj0tsWsccet2LGmRQwuFG-W99Wkq-XqfU9NWpjD6FjmPw2K-5jVT6gzR8HEbHAKypYMSX9AUIQC-6OqKuls5Yh3nncyv06WhCkOGDGYB6z4VyyAN4xoTO43TYfHlyVjlCel4AORNOrhXzYsS6wmmYh9T-s2pN_KW4Wxcl_41KZa2As-Mu95RttwpEZWxZWFz1I_bSyr2fXjvWNm7hcDDthr7JvTGE5M&__tn__=-R