Les plus surprenants mots d'excuse de parents d'élèves

Les plus surprenants mots d'excuse de parents d'élèves

Oubliez les traditionnels "malade" ou "en vacances", aujourd'hui les parents ne manquent pas d'originalité pour justifier l'absence de leur enfant à l'école. En témoigne un enseignant du Loiret qui a décidé de révéler les mots les plus incroyables qu'il a pu recevoir en 25 ans de carrière.

Dans un ouvrage intitulé "Mots d'excuse, l'intégrale", publié chez Michel Lafon, Patrice Romain offre au public une nouvelle édition de sa compilation de mots d'excuse. En plus de ceux qu'il a pu lui-même recevoir depuis 1978, il expose également ceux de ses collègues tout en prenant soin de reproduire à l'identique l'audace et l'orthographe des parents.

En voici quelques-uns

"Monsieur, excusez le retard de Léo. C'est moi qui lui est interdit de mettre son réveil parce que sa nous réveil. Merci et bonne journée."

"Madame, je veins de vous voir faire votre créneau J'espère que vous êtes plus douée pour faire la classe (lol). Bonne journée à vous et sans rancune !"

 "Monsieur, mon fils Thibaud est absent ce jour parce qu'il n'était pas là"

"Monsieur, je vous signale que ma fille n'a pas de lentes c'est juste des paillettes qui restent du Réveillon."

"Monsieur, si vous virez Arnaud, sa va etre un truc de ouf avec son père. Alors gardez le svp. Merci."

"William n'est pas venu à l'école hier parce qu'il a fait grève. Chacun son tour."

"Madame,

Je suis d'accord avec vous. C'est vraiment les glandes que Barbara elle arrive pas à apprendre 3 lignes !!! "

"Monsieur,

Je vous résume notre lever de ce matin : bol de chocolat chaud renversé, panique, aquarium qui tombe, poisson rouge en apnée, cris, aboiements, pleurs, serpillères, et donc retard. Désolée, avec toutes nos excuses".

"Vous voulez que j'achète la photo de classe de ma fille ? Non mais vous avez vu la tête des autres ? Alors c'est non merci ! Cordialement."

"Madame,

je certifie que Christophe avait bien fait son DM (devoir à la maison) à rendre pour aujourd'hui, mais nous nous sommes fait cambrioler ce week-end et il a disparu avec le reste. Respectueusement."

"Madame,

Veuillez excuser le retard de Thomas, mais hier, c'est mon mari qui l'a emmené à l'école et il s'est perdu."

Septembre : des poux. Décembre : encore des poux. Mars : toujours des poux. Je fais des provisions de Parapoux pour le mois de juin !

Merci de mettre les autres familles en garde !"

"Monsieur,

Sans indiscrétion, est-ce vrai ce qu'on raconte au sujet de la maîtresse des CE1B comme quoi elle va divorcer ? Merci et excusez-moi pour ma curiosité, qui est bienveillante, rassurez-vous."

 "Madame,

Je m'excuse pour le retard a Tatiana parce qu'hier matin avec les gosses qui gueulaient et le chien qui dégueulait c'était carrément le bordel a la maison."

"Monsieur,

Je garde Alice à la maison car on m'a dit qu'il y a la grippe dans votre école. Bonne chance de ne pas l'attraper.”

"Monsieur,

Merci de bien vouloir signer la punition que j'ai donnée à ma fille. Vous pouvez la doubler si vous voulez : elle est insupportable à la maison."

Pouvez-vous SVP éviter de vous promener entre les rangées pendant les contrôles parce que vos chaussures font du bruit à chaque pas et ça déconcentre ma fille ? Avec mes remerciements anticipés.

Madame, vous allez me dire que cela ne me regarde pas, mais, en tant que maman, je trouve vos tenues bien provocantes pour un professeur chargé d'éduquer nos enfants. Même si vous êtes jeune et plutôt bien faite de votre personne, d'après les dires de certains pères d'élèves, n'oubliez pas que vous avez dans votre classe des garçons qui entrent dans l'adolescence, avec tout ce que ça implique au niveau des hormones. Je vous prie de croire, Madame, en mes salutations les plus respectueuses.

Monsieur, veuillez excuser Tristan pour son absence de la semaine dernière, mais il était malade vu que sa soeur l'a contaminé. Je n'ai pas voulu appeler le docteur pour ne pas le contaminer aussi. Merci, Monsieur, et bonne journée.

Monsieur, je suis au courant de l'absence de mon enfant, mais je ne trouve pas d'excuse à vous fournir. Que voulez-vous que j'y fasse ? Cordiales salutations.

Madame, je note encore une punition injustifiée pour Tristan. On va voir qui va se lasser le premier : lui de vos punitions injustes ou vous de ses bêtises imaginaires. Mais maintenant, c'est moi qui vais décider s'il les fera ou pas. À bientôt.

Ph: LePoint