Les coulisses d'un Codeco explosif : Vandenbroucke claque la porte et se retire de la conférence de presse

Les coulisses d'un Codeco explosif : Vandenbroucke claque la porte et se retire de la conférence de presse
an Jambon.

Si le comité de concertation a permis de déboucher sur un plan estival en quatre dates clé, les débats ont été plus que houleux hier au Palais d'Egmont.

Un intervenant en particulier était totalement opposé au plan été : le ministre fédéral de la Santé, Frank Vandenbroucke. Selon lui, « on va beaucoup trop vite dans le déconfinement ». Les jauges pour les événements et festivals sont à ses yeux bien trop élevées.

C'est pour cette raison qu'il a refusé de prendre part à la conférence de presse suivant le Codeco, détaille auprès de Sudpresse l'une des personnes présentes à la réunion.

Durant les discussions, le ton serait monté entre le socialiste et ses collègues Alexander De Croo et Jan Jambon. Selon cette même source, Frank Vandenbroucke a déclaré au Premier ministre : « C'est comme si je montais dans votre voiture et que vous rouliez à 150 km/h, alors je mettrai ma ceinture de sécurité. »

Lire aussi : Le cap des 500 lits occupés en soins intensifs atteint à la fin mai, selon Yves Van Laethem