Les cocktails stars sur petit et grand écran

Les cocktails stars sur petit et grand écran

Le Créole Cream

Une ou deux olives? Les fans de la mythique série des années 60 "Amicalement vôtre" connaissent bien cette question.

C'est en effet dans le premier épisode que Lord Brett Sinclair et Danny Wilde se rencontrent lors d'une explosive bagarre générale née d'une discussion autour de la recette du Créole Cream.

La recette: Dans un shaker avec glace pilée, versez 6 cl de rhum blanc, 2 cl de Vermouth dry frais mais non glacé, 2 cl de grenadine et 2 cl de citron. Dans un verre à cocktail, placez ensuite une olive (selon Lord Sinclair) ou deux (selon Danny Wilde).

Le Singapore Sling

Créé vers 1910 par Ngiam Tong Boon, le barman du Long Bar au Raffles Hotel de Singapour, le Singapore Sling est particulièrement consommé dans le film de Terry Gilliam "Las Vegas Parano" tiré du roman de Hunter S. Thompson.

Un cocktail parmi de nombreuses autres substances percutantes, évidemment. Ce classique de la mixologie demande néanmoins pas mal d'ingrédients. À noter qu'il existe également un très étrange film grec intitulé "Singapore Sling" sorti en noir et blanc en 1990.

La recette: Dans un shaker avec glace, versez 5 cl de Gin, 1 cl de liqueur de cerise, 1 cl de Cointreau, 1 cl de Bénédictine, 5 cl de jus d'ananas, 2,5 cl de jus de citron, 1 cl de sirop de grenadine et 2 traits d'angostura. Shakez et filtrez. Ajoutez une cerise confite et un morceau d'ananas.

Le White Russian

Cocktail très typé années 70, le White Russian était retombé dans l'oubli avant que l'inénarrable Dude de "The Big Leboswki" ne le ressuscite au cinéma.

Pour ce personnage, les frères Coen se seraient inspirés de Jeff Dowd, un producteur et militant pacifiste membre des "Sept de Seattle" évoqué dans le film, et surtout grand amateur de ce mélange lait-vodka.

La recette: Versez directement dans un verre old fashioned avec un peu de glace 4 cl de vodka, 4 cl de liqueur de café, 2 cl de lait et 2 cl de crème liquide.

Le Cosmopolitan

Le ‘Cosmo', c'est LE cocktail girly de la série "Sex in the City". Née dans les années 30, cette boisson était à l'origine à base de gin. Ce n'est que dans les années 80 qu'il aurait été remplacé par de la vodka sous l'impulsion de la bartender Cheryl Cook.

Gin ou vodka, ce sera à vous de voir pour la préparation qui donne rapidement des allures de fêtes à la soirée.

La recette: Dans un shaker avec glaces, versez 3 cl de gin ou de vodka, 1,5 cl de Cointreau, 1 cl de citron vert, 3 cl de jus de canneberge. Shakez. Passez un zeste de citron sur les bords d'un verre à cocktail et versez.

Le Tom Collins

Cocktail très apprécié par Jack Byrnes, le personnage joué par Robert de Niro dans le film "Mon beau-père et moi" (2000), le Tom Collins est véritablement un classique parmi les classiques.

Né au début du 19e siècle, il n'aurait été baptisé par ce nom qu'en 1874 lorsque des jeunes new-yorkais arrêtaient des inconnus en rue pour leur dire qu'un certain Tom Collins les insultait dans un bar de la rue. Ceux-ci débarquaient alors en criant "Où est Tom Collins?" avant d'être redirigés vers d'autres bars.

La recette: Dans un verre avec trois glaçons, versez 4 cl de gin, 3 cl de jus de citron, 5 cl de sirop de sucre de canne. Mélangez afin de faire bien dissoudre le sucre. Puis, allongez à l'eau gazeuse.

Le Mint Julep

Né au 18e siècle, le Mint Julep s'est surtout fait connaître aux États-Unis en étant le cocktail servi lors d'une fameuse course de chevaux de Lexington, le Kentucky Derby.

Mais il a surtout connu une seconde jeunesse en apparaissant dans "Gastby le Magnifique" de F. Scott Fitzgerald, sous les lèvres du personnage Daisy Buchanan. Il était servi à l'origine dans un verre en métal blanc ou en argent.

La recette: Ecrasez les feuilles d'une branche de menthe et mettez-les dans un verre old fashioned. Versez ensuite 1 cl de sirop de sucre et 5 cl de Bourbon. Remplissez enfin de glace pilée et mélangez à la cuillère à cocktail.

Le White Angel

Si le personnage de Holly Golightly, incarné par Audrey Hepburn dans le film "Breakfast At Tiffany's", est un modèle d'élégance, son cocktail préféré est plutôt du genre simple, sec et qui dépote. On ne s'étonne donc pas que l'héroïne ait souvent un verre dans le nez avec cette version du Dry Martini sans vermouth.

La recette: Dans un verre à cocktail, versez 4 cl de gin et 4 cl de vodka. Servez tel quel, sans décoration.

L'Orange Whip

"Who wants an orange whip? Orange whip? Orange whip? Three orange whips!" La réplique est connue des fans des "Blues Brothers". L'officier Burton Mercer débarque dans le club où joue le mythique duo pour les arrêter, mais il se décide finalement à écouter leur musique. L'occasion pour lui de payer une tournée à son équipe. Un cocktail qui se boit comme un milkshake.

La recette: Dans un shaker, versez (très frais) 5 cl de crème liquide, 2 cl de rhum, 2 cl de vodka et 7 cl de jus d'orange. Shakez pendant quelques secondes. Versez dans un grand verre et décorer d'une rondelle d'orange.

L'Old Fashioned

La série "Mad Men" a été l'occasion de remettre bien des choses au goût du jour, dont le cocktail Manhattan. Mais aussi l'Old Fashioned, la boisson préférée de Don Draper et qui avait été un peu oubliée avec le temps.

C'est dans les années 50 que ce cocktail a surtout connu un grand succès, alors que son origine remontait pourtant au 19e siècle. Il aurait été créé en 1884 par un officier retraité du nom de James E. Pepper, propriétaire d'une marque de bourbon.

La recette: Placez un sucre dans un verre old fashioned (ce type de verre a pris le nom du cocktail). Versez deux traits d'angostura et écrasez avec un pilon. Ajoutez deux glaçons. Versez ensuite 1 cl d'eau gazeuse et 2,5 cl de bourbon. Remuez à la cuillère pendant une quinzaine de secondes. Rajoutez encore 2,5 cl de bourbon et quelques glaçons. Remuez à nouveau. Enfin, ajoutez un zeste d'orange ou une cerise confite.

Pierre Jacobs