Les autorités chinoises affichent des citoyens au comportement "non civilisé"

Les autorités chinoises affichent des citoyens au comportement "non civilisé"

L'incroyable initiative des autorités chinoises nous vient de la ville de Suzhou. Ce lundi, ils ont décidé de publier des photos de personnes qui se baladaient dans la rue en pyjama. Sept personnes ont donc vu leur photo, mais aussi leur identité et d'autres informations personnelles être partagées sur le web.

https://twitter.com/PDChina/status/1219545165662171137

Et pour cause, Suzhou souhaite imiter les "comportements non civilisés" dans ses rues. Si le fait de se balader en pyjama fait partie des comportements proscrits, il n'est pas le seul: distribuer des tracts publicitaires ou s'allonger sur un banc sont deux actions également mal perçues. Les caméras de vidéosurveillance, équipées d'un logiciel de reconnaissance faciale, sont là pour surveiller que les habitants de la ville ne dépassent pas les limites.

https://twitter.com/MailOnline/status/1219869852808155136

Les autorités s'excusent 

La publication de ces données a toutefois interpellé de nombreux internautes, qui ont fait faire machine arrière à la ville. "Nous voulions mettre fin à ce comportement non civilisé, mais nous devons bien sûr protéger la vie privée des habitants", s'est excusé un responsable de la ville.

Celui-ci s'est justifié en expliquant que Suzhou participait à un concours de "ville civilisée" et qu'elle devait donc revoir certains comportements. Ce n'est pas la première fois qu'une telle polémique ample, puisque les autorités avaient déjà invité les habitants à envoyer des photos de comportements non civilisés en 2019 contre une récompense financière.