L'entreprise belge Alke invente un miroir qui permet de se regarder à l'avant comme à l'arrière

L'entreprise belge Alke invente un miroir qui permet de se regarder à l'avant comme à l'arrière

Lors du dernier Mondial du bâtiment à Villepinte en France, la société belge Alke spécialisée dans la salle de bain a présenté ME2, un miroir innovant permettant de se contempler à l'avant comme à l'arrière. Vérifier l'état arrière de sa coiffure est une tâche complexe qui nécessite patience, contorsion voire l'aide de quelqu'un. Ce problème de taille prend fin pour les futurs acquéreurs du dernier né chez Alke, entreprise belge spécialisée dans la salle de bain, le miroir ME2.

À la première approche, ce meuble mural à deux battants semble bien ordinaire. Ce n'est qu'une fois ouvert qu'il dévoile ses atouts. En effet, les miroirs intérieurs des deux portes sont équipés, l'un d'une caméra, l'autre d'un petit écran. Il suffit de se présenter face à ce dernier pour pouvoir constater l'état de sa crinière ou de sa nuque. Pour zoomer, l'utilisateur devra simplement s'approcher de ladite caméra.

"Elle fonctionne comme une webcam, mais diffère de nombreux modèles usuels dans la mesure où elle transmet les images en temps réel et en haute définition. Vous voyez immédiatement chacune de vos actions et vous obtenez une image fluide et très précise sans le moindre retard", précise Alke. De plus, l'objet est simple d'utilisation. Aucun bouton n'est à actionner et aucun réglage n'est à paramétrer, si ce n'est la hauteur de la caméra. Celle-ci se met en marche dès l'ouverture des panneaux. (2108€)