Le terme « lesbienne » ne renvoie plus vers du porno dans Google

Le terme « lesbienne » ne renvoie plus vers du porno dans Google

En avril dernier, choquée de voir qu'en tapant « lesbienne » dans Google beaucoup de résultats renvoyaient vers du contenu pornographique, la jeune cyberactiviste Fanchon a lancé le mouvement SEO Lesbienne. L'idée était de rassembler une communauté d'expert.e.s, notamment dans le domaine du référencement, et de faire réagir Google.

https://www.facebook.com/SEOLesbienne/posts/404413077067868?__xts__%5B0%5D=68.ARBapX31tjiI6ZyIMwkmNWTi9Jnr0a6sL3WL2nL4XvWxxarIR0D-hNnvDIWUrXBowWKjKXgnCiJQsLctGim4dQ1s49NYxM6lcyFLbk50FrmdGHyjlXUWrT-qAv-APPZT40EBQW2BzXTDZbjWoYMw0OBMKhnSlC6NhVLTMndz4eFayWcsM2lNH1v1pchlG3sq70yfzj6nM_fuNopct-edvfVoBkIsglnG8jNcDSQie10BmsZT4wXGbr0Oyab25nPGRBNuVpjEPdvur5n02ptOYHfs-IS__yJhCyAetN7d04exDqujjREKk3h0RChQ15k7FpnBuaOmc8qndkfEyJGFNTWD05y8m-4nav5xjC-fE1aJzahNTF1iHPcSMWfQSXP-4R3toH5yqnCYQwQqcdOaFtzbpb8actuo9f_HuYqn9G4UQBELh0skyFOtUR2_CbFEcuG9XJiIETUYr2QXUHKa99zTtAZ3WTvT9_1cKQK1f0rRqqYqb99PaA&__tn__=-R

Google a modifié son algorithme

Après un peu plus de trois mois de mobilisation, ce jeudi 18 février, le géant américain a modifié son algorithme. Désormais, une recherche Google sur le terme « lesbienne » ne renvoie plus vers des vidéos pornos mais vers des définitions, des sites spécialisés et des associations. Le collectif a partagé la nouvelle sur Facebook : « Les contenus pornographiques font désormais place à des contenus informatifs, récréatifs ! C'est une grande joie pour toutes les jeunes filles, les femmes lesbiennes ».

« Une adolescente qui va taper lesbienne dans sa barre de recherche Google aura enfin des contenus pertinents. De l'information, du loisir, bref ce qu'il aurait toujours fallu avoir. C'est un réel changement de paradigme. Et on n'a pas eu besoin de faire de pétition », a déclaré Fanchon, à l'origine du mouvement, à Têtu.

https://www.facebook.com/SEOLesbienne/photos/a.404429043732938/460814601427715/?type=3&theater

Google reconnaît son erreur mais il reste du travail à faire

Le magazine français de culture gay a également obtenu une réaction d'un porte-parole de Google. « Il est clair que nous avions échoué ici et nous continuerons à travailler pour améliorer nos résultats de recherche de manière algorithmique, afin de pouvoir préserver des résultats de haute qualité à la fois pour des requêtes spécifiques, tout comme pour des catégories plus larges de requêtes », a indiqué le représentant du moteur de recherche le plus utilisé au monde.

Si cette adaptation est importante, il reste encore du travail pour Google. Il suffit de taper le terme « lesbienne » dans l'onglet vidéo du moteur de recherche pour s'en rendre compte…