Le ski de rando, le ski en toute liberté

Le ski de rando, le ski en toute liberté

Des sensations à couper le souffle

Se trouver seul, au milieu de sapins couverts de neige fraiche, dans le silence de la montagne: voilà ce que promet le ski de randonnée. Plus question de s'attrouper au pied des remontées mécaniques, monter les uns à la suite des autres, et redescendre par un chemin unique. En ski de rando, le skieur est un sportif, qui remonte les pistes à pied, « peaux » fixées sous les skis. Une fois au sommet, il choisit la ligne qu'il va descendre parmi un nombre parfois infini de possibilités. « On y trouve la satisfaction de l'effort physique, le plaisir de la contemplation des paysages, et le fun des descentes dans des champs de poudreuse », explique une amatrice. Le combo parfait pour une nouvelle génération de montagnards, soucieuse de découverte de la montagne et d'adrénaline.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

A la decouverte des itinéraires de ski de randonnée de Saint-Gervais, au pied du Mont Blanc et entre les sapins #skiderando #skimountaineering #alpes #saintgervaismontblanc #skimo #nature #landscapes #outdoor #zagskis #mountaineering #mountains #saintgervais

Une publication partagée par Camille Goret (@camille_goret) le

Un sport complet

Le ski de rando a la particularité de faire travailler chaque muscle du corps, et parfois même certains dont on ne soupçonnait pas l'existence. Pour le pratiquant, c'est la garantie de revenir exténué de sa sortie. Pour les amateurs de fitness, ça sera une promesse de résultat. Mais surtout, c'est l'occasion de faire du cardio sans trop forcer et s'oxygéner jusqu'au fin fond de ses poumons.

A Saint Gervais, des « pistes » de ski de rando pour débuter en sécurité

Ph. C. Goret

Pas besoin de s'aventurer dans des zones dangereuses pour découvrir les joies du ski de randonnée. La Stations de saint Gervais, au pied du Mont-Blanc, a lancé des itinéraires balisés. Ils serpentent entre les pistes, mais sur le domaine skiable. Mis en place avec le fabricant de matériel Zag skis, ils promènent les skieurs sur différentes pentes de la station. On slalom entre les arbres, remonte dans des champs de poudreuse, avant de retrouver les pistes une fois au sommet. La station a également ouvert certaines pistes un soir par semaine, une fois les derniers skieurs classiques partis. L'expérience est fabuleuse : on part avec les derniers rayons de soleil, et on doit mettre la lampe frontale pendant l'ascension. Les skieurs profitent ainsi d'une ambiance unique. Une fois au sommet, ils peuvent redescendre la piste, toujours avec pour seul éclairage le faisceau de leur frontale. Sensations uniques garanties !

Et pour ceux qui auront gouté à cette première expérience, le pas supplémentaire sera de se tourner vers une guide de haute montagne, à même de les emmener vers des terrains encore un peu plus vierges. Compter autour de 100 € par personne pour des groupes de six skieurs.

 

Une activité ludique

Le ski de randonnée peut se pratiquer sur tous les reliefs, les plus escarpés comme les plus doux. Tout dépendra du niveau du skieur. En se dirigeant vers des zones que l'on maitrise, il est possible de faire sa propre trace, selon son envie. Rien de tel pour prendre un maximum de plaisir. Et repousser un petit peu ses limites est toujours la promesse de belles rigolades. Attention évidement à ne pas trop les repousser, puisqu'on entrer là dans la zone de danger. Pour ce genre de cas de figure, mieux vaudra se tourner vers un guide, qui sera capable d'emmener le skieur à la limite de ses possibilités, sans se mettre en danger.

Skier a la tombée de la nuit est une expérience hors du commun

Au plus proche de la nature

Il est désormais possible de pratiquer le ski de randonnée en bordure de station (voir ci-contre). Et rien qu'en s'écartant quelque peu, c'est un autre monde qui apparait. Les montées, toutes épuisantes qu'elles sont, sont des occasions uniques de contempler des paysages à couper le souffle. Au contact de la nature, dans un environnement vierge, chacun peut souffler et se vider le cerveau. Ces instants devraient convaincre même les plus frileux d'aimer encore un peu plus la neige.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Après le déluge de flocons d'hier, la poudreuse de rêve sous les patins ce matin! #saintgervais #montblanc #skiaddict #skideprintemps ?@antoinehandisport

Une publication partagée par Saint-Gervais Mont-Blanc (@saintgervais_montblanc) le

Découvrir la montagne

Le ski de randonnée, c'est aussi l'occasion de mieux connaitre la montagne. Le skieur n'est plus la pour avaler les pistes qu'il descend les unes après les autres : il prend le temps de se renseigner sur le massif qu'il gravit, apprend à reconnaitre les sommets des alentours, les différents types de neige et le risque de la voir partir en avalanches, et toutes les procédures qui sont liées à la progression en haute montagne (recherche de victime avec un détecteur de victime d'avalanche, choix des itinéraires…).

 

Une course pour le plaisir, une course mythique

La diagonale du Mont Joly est la course à tenter pour les amateurs de ski de randonnée, le 29 janvier prochain. Deux circuits sont proposés : les amateurs peuvent s'amuser avec 460 mètres de dénivelé, tandis que les habitués se tourneront vers celui de 935 mètres. L'an dernier, le vainqueur s'est imposé en moins de… 42 minutes. Mais la course mythique en matière de ski de rando, c'est la Pierra Menta. Le parcours, avec 10.000 mètres de dénivelé, mène à travers 15 sommets à plus de 2.000 mètres. Le dernier vainqueur s'est imposé en un peu plus de 11h réparties sur trois jours de course.