Le secteur culturel veut une reprise des événements en intérieur et en extérieur

Le secteur culturel veut une reprise des événements en intérieur et en extérieur

L'objectif est de rouvrir dans le respect des «conditions fixées dans le Plan Concerté Event Confederation du dimanche 18 avril qui fait l'unanimité», indiquent les acteurs du monde culturel.

«Cette première étape est essentielle pour la culture et les travailleurs confrontés à la précarité depuis plus de 400 jours... Un nombre restreint d'opérateurs pourra proposer des spectacles dès le 8 mai mais il est urgent de recommencer de façon progressive et organisée», insistent-ils.

D'abord une phase de tests

Les acteurs du monde culturel rappellent par ailleurs que leurs salles de spectacle, comme les espaces utilisés en plein air, ne sont pas des lieux de contamination et sont gérées par des professionnels qui maîtrisent les risques.

Les secteurs culturels subsidiés et non subsidiés disent par ailleurs ne pas du tout être opposés à une phase d'événements tests. «Mais tout le monde reconnaît que cette phase test arrive trop tard pour conditionner la réouverture. La faute à qui?», s'interrogent-ils.

«Nous conseillons au Codeco de ne pas prendre le risque d'un 'far-west' d'ouvertures désorganisées des lieux de spectacles qui semblerait à défaut inévitable», avancent-ils encore. «Des actions de résistance ou de révolte sont déjà annoncées. Nos fédérations respectives ne pourront plus contenir la colère dans le secteur. Il faut constater que le stade du ras-le-bol est déjà dépassé.»

Reprise des programmations

Dans le cadre de la cinquième action du collectif «Still Standing for Culture», quelque 80 lieux culturels ont en effet annoncé qu'ils allaient reprendre leur programmation interrompue il y a six mois et braver l'interdiction d'ouvrir.

Les institutions concernées, parmi lesquelles le Théâtre national, les théâtres de Poche, Le Public, de l'Ancre ou encore les cinémas Galeries, Palace, Vendôme, Quai 10..., proposeront de multiples activités entre le 30 avril et le 8 mai, dans le respect des protocoles sanitaires. La programmation sera dévoilée ce vendredi matin via le site www.stillstandingforculture.be.