Le Royaume-Uni a reçu son premier chargement de vaccins en provenance de la Belgique

Le Royaume-Uni a reçu son premier chargement de vaccins en provenance de la Belgique

Le chargement a été transféré vers un «hub central dans un lieu non divulgué» et va être distribué aux centres de vaccination hospitaliers à travers le pays. Pas moins de 40 millions de doses ont été commandées par le Royaume-Uni, qui compte vacciner 20 millions de personnes.

Le gouvernement britannique a assuré mercredi être le premier pays occidental à autoriser un vaccin contre le nouveau coronavirus. Les 40 millions de doses vont être distribuées aussi vite qu'elles peuvent être produites par Pfizer en Belgique, pour des livraisons au cours du mois de décembre, avait annoncé le secrétaire d'Etat à la Santé britannique, Matt Hancock, cité par le média public.

Vaccination dès la semaine prochaine

Les lots de vaccins sont transportés depuis la Belgique via le tunnel sous la Manche. Comme les hôpitaux ont déjà les moyens de conserver les vaccins à la température nécessaire de -70 degrés, il est probable que ceux-ci se chargent de les administrer dès la semaine prochaine. Les résidents et employés des maisons de repos sont prioritaires dans la campagne de vaccination, suivis par les plus de 80 ans et le personnel de santé. Le Royaume-Uni, pays le plus durement touché en Europe par la pandémie de nouveau coronavirus, a passé jeudi le cap des 60.000 morts, selon le bilan des autorités sanitaires.

Lire aussi : Le vaccin Pfizer/BioNTech sera disponible dès la semaine prochaine au Royaume-Uni

Le choix des lecteurs
  1. fusion-medical-animation-rnr8D3FNUNY-unsplash (3)

    Quels sont les symptômes du nouveau variant Omicron?

  2. belgaimage-174800745-full

    Des hôpitaux belges contraints de renvoyer des patients Covid chez eux

  3. trams ok

    Une vidéo montrant trois trams bloqués à Bruxelles fait le buzz sur TikTok

  4. belgaimage-173395731-full (2)

    Pour Yves Van Laethem, le variant Omicron pourrait être un «cadeau inespéré», d’autres experts moins optimistes

  5. 169204_NORMAL

    Deux prétendants de «L’amour est dans le pré» venus pour Nicolas tombent amoureux l’un de l’autre