Le PTB prêt à entrer dans en majorité si une politique de rupture est possible

Le PTB auquel des sondages récents accordent une forte poussée dans certaines villes wallonnes est prêt à y prendre ses responsabilités mais pas à n'importe quel prix, a affirmé dimanche Raoul Hedebouw, porte-parole du PTB. "Les conditions doivent être réunies pour monter dans une majorité, à savoir casser la logique d'austérité. La question qui se pose est de savoir quel parti est prêt à aller à la rupture avec nous", a dit M. Hedebouw, sur le plateau de l'émission "C'est pas tous les jours dimanche" (RTL-TVi).

Au cours de la même émission, celui qui est aussi député fédéral du Parti du Travail de Belgique a par ailleurs indiqué que sa formation était favorable au port de signes religieux distinctifs dans l'administration, tout en étant favorable à la séparation entre l'Église et l'État. Le PTB est par contre opposé au port de tels signes par les juges.

Source: Belga