Le Portugal remporte l'Euro2016 face à la France (0-1)

Le Portugal remporte l'Euro2016 face à la France (0-1)

Les Portugais sont champions d'Europe de football. La bande à Cristiano Ronaldo a disposé du Portugal (0-1) ce dimanche soir après un match marqué par la sortie sur blessure de la star portugaise.

Des les premières minutes, les footballeurs français ont mis un fort pressing sur leurs adversaires. Seulement huit minutes ont passé quand Antoine Griezmann passe près d'ouvrir le score de la tête. Mais son tir est dévié par Rui Patricio, l'ultime rempart portugais. Sur le corner suivant, c'est Olivier Giroud qui ajuste lui aussi une tête, qui arrive directement sur Rui Patricio.

Quelques minutes plus tard, Cristiano Ronaldo est heurté par Dimitri Payet. Le choc l'oblige a sortir se faire soigner une première fois, puis une seconde, quelque minute plus tard. Tous les supporters portugais retiennent leurs souffle. Il faut dire que l'attaquant du Real est impliqué dans six des huit buts de son équipe. Ronaldo reviendra bien sur le terrain, mais pour trottiner plus que courir. A la 23e minute, il finira par sortir, cédant sa place a Ricardo Quaresma. Le stade de France, respectueux, applaudit la sortie d'un Ronaldo qui peine à retenir ses larmes.

La perte de son élément majeur ne semble pourtant pas perturber les joueurs portugais. au terme de la première période, les deux équipes se quittent sur un score nul et vierge (0-0). A la reprise, la Selecao tient le ballon. Mais personne ne parvient réellement à faire la différence. Au point que sur les réseaux sociaux, on commente autant le nombre (impressionnant) de papillons présents dans le stade que les actions.

https://twitter.com/xkingpunk/status/752234492300038144

A la 65e, le match semblait s'emballer. Antoine Griezmann expedie d'abord une tête, sur une passe de Kingsley Coman, entré un peu plus tôt sur la pelouse. Le ballon passe juste au-dessus de la transversale, alors que Rui Patricio semble battu. Le pressing français se fait de plus en plus fort, avec des lusitaniens moins menaçants. A la 74e, Olivier Giroud frappae à son tour, mais l'attaque française ne trouve pourtant toujours pas la faille. Cinq minutes plus tard, la crainte change de camps. Hugo Lloris doit dévier in extremis un centre de suivi d'une tête, réveillant les supporters portugais. S'en suivra une frappe lointaine de Moussa Sissoko, bien détournée par un Rui Patricio décidément en forme. Surtout, une dernière frappe d'André-Pierre Gignac échouait sur le poteau gauche portugais à la 91e. Mais rien n'y fera,  et quelques instants plus tard, les 22 joueurs devront préparer les prolongations.

Dernières forces

A la reprise, ce sont les Portugais qui se montrent menaçants, avec une frappe qui frôle la cage française, bien que Pepe soit finalement signalé hors-jeu. Si le Portugal n'a pas séduit au cours de cet euro, il rappelle, s'il était nécessaire, qu'il peut toujours créer la surprise. Il est d'ailleurs tout prêt d'y parvenir en fin de première prolongation, quand Lloris doit réaliser un arrêt réflexe sur sa ligne sur une combinaison de Quaresma et Eder. Au début de la seconde prolongation, un coup-franc tiré par Raphael Guerreiro s'écrase sur la barre transversale. Il ne faut que quelques secondes de plus pour qu'Eder ouvre le score (0-1) pour le Portugal, grâce à une frappe envoyée des 18m.

Les derniers efforts français seront vains. Au terme de 120 minutes de jeu, les Portugais remportent leur premier titre dans un grand tournoi international.