Le plus vieux condamné à mort du Japon a droit à un nouveau procès

Le plus vieux condamné à mort du Japon a droit à un nouveau procès

Iwao Hakamada, aujourd'hui âgé de 84 ans, a passé 48 ans dans les couloirs de la mort après sa condamnation en 1968 à la peine capitale pour un quadruple assassinat. Ce Japonais avait avoué le crime après des semaines d'interrogatoires en détention avant de se rétracter. Il ne cessait depuis de clamer son innocence, mais la peine avait été confirmée en 1980.

Cet ancien boxeur avait été relâché en 2014, un tribunal admettant des doutes sur sa culpabilité en se basant sur des tests ADN et décidant de lui offrir un nouveau procès. Mais coup de théâtre en 2018: sur appel du parquet, la Haute cour de Tokyo avait remis en cause la fiabilité des tests et annulé la décision. Iwao Hakamada attendait depuis, en liberté, que la Cour suprême tranche.

«La Cour suprême a pris aujourd'hui la décision de casser la décision de la Haute cour de Tokyo» empêchant M. Hakamada d'être de nouveau jugé, a écrit son avocat, Me Yoshiyuki Todate, sur son blog. Ces dernières années, les demandes de révision de procès se multiplient dans l'archipel nippon, en raison de changements dans la justice. Depuis les années 1980, quatre condamnés à mort ont été innocentés au Japon, plusieurs décennies après leur première sentence.

Le choix des lecteurs
  1. belgaimage-173507756-full (1)

    Le gouvernement fédéral aurait été escroqué lors de l’achat de millions de masques

  2. _121934127_whatsappimage2021-12-02at3.45.51pm-1

    Un bodybuilder frôle la mort après avoir été mordu par… une coccinelle

  3. BELGAIMAGE-185084276

    Voici en quelle année la population mondiale devrait décroître

  4. Un-pere-qui-a-rejete-Covid-jab-meurt-en-souhaitant

    Ce père de 42 ans laisse un message déchirant avant de mourir: Il avait refusé le vaccin contre la Covid-19

  5. gettyimages_125.61bd4092814.original

    Voici les compagnies aériennes qu’il vaut mieux ne pas emprunter…